Conscience Soufie

Conscience Soufie

Conscience Soufie vise à transmettre à un large public cette sagesse universelle du soufisme, pour donner des repères à la société civile, et contribuer ainsi à l'épanouissement des individus, à la paix sociale et à l'échange culturel. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

All Episodes

Une conférence sur Mansûr al-Hallâj, dans la continuité de notre cycle sur les grands maîtres spirituels, avec Joël-Claude Meffre, écrivain et poète engagé sur la voie du soufisme, le dimanche 21 novemvre 2021 à 18h30. Vous pouvez retrouvez une bibliographie essentielle au sujet de Mansûr al-Hallâj sur notre site : https://consciencesoufie.com/bibliographie-mansur-al-hallaj/ Fulgurante figure de la mystique en Islam, Mansûr al-Hallâj appartient à cette rare pléiade de poètes pour qui la poésie fait un avec la pensée. Cela ne saurait se produire que si la poésie est sublime et la pensée profonde. Cependant, puisqu’al-Hallâj est avant tout un mystique, un des plus grands de tous les temps, l’unité de la pensée et de la poésie chez lui trouve sa justification dans une expérience de la totalité qui sert à exprimer une relation unique à l’Unique. Joël-Claude Meffre, retraité du ministère de la Culture et membre de Conscience Soufie, est écrivain et poète. Il poursuit depuis des années un travail d’écriture en poésie en même temps qu’il s’est engagé sur la voie du soufisme. Parmi ses ouvrages Le face à face des cœurs. Le soufisme aujourd’hui, avec Faouzi Skali, 2010, et Témoignage de la poussière, 2010, autour de la figure de Mansûr al-Hallâj. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Nov 23

1 hr 26 min

Intervention d'Eric Geoffroy le 20 novembre 2021. Il y aborde l'ouvrage fondateur de la voie Shâdhiliyya : Latâ’if al-minan d’Ibn ‘Atâ’ Allâh. Vous pouvez retrouver la traduction commentée de cette ouvrage dans son livre ''La sagesse des maîtres soufis', disponible sur ce lien : https://www.grasset.fr/livres/la-sagesse-des-maitres-soufis-9782246517016 Éric Geoffroy est professeur émérite d’islamologie à l’Université de Strasbourg, et membre de l’Académie Arabe du Caire. Spécialiste du soufisme, il est président de l’association Conscience Soufie. Il a publié une douzaine d’ouvrages traduits en différentes langues. Retrouvez tous ses ouvrages sur : https://www.eric-geoffroy.net/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Nov 21

33 min 23 sec

Une conférence sur le cheikh Ahmad al-'Alâwî, dans la continuité de notre cycle sur les grands maîtres spirituels, avec Éric Geoffroy, le dimanche 17 octobre à 18h30. L’expérience de l’Unicité (Tawhîd) est tel le feu : elle n’investit pas une chose sans la brûler afin d’en chasser les impuretés ! Né en 1873 ou 1874 à Mostaganem, dans l’Algérie coloniale, Ahmad Benalioua – nommé par la suite « cheikh al-‘Alâwî » (m. 1934) – est un autodidacte au génie spirituel précoce. Il assume rapidement la fonction de maître-éducateur, au sein de la voie (tarîqa) ‘Alâwiyya dont il est le fondateur. Celle-ci, issue de la tradition Shâdhiliyya-Darqâwiyya, connait alors une expansion fulgurante. De nos jours encore, l’influx initiatique du cheikh rayonne dans le monde, à travers les nombreuses ramifications de la voie-mère. Le cheikh al-‘Alâwî a su harmoniser en lui les tensions de son époque, ne ménageant pas ses efforts contre l’action délétère de la France en Algérie, et nourrissant le débat avec les milieux musulmans hostiles au soufisme ; il a même employé à cet effet l’outil du journalisme. Cette grande figure spirituelle du début du XXe siècle, à l’inspiration lumineuse et à l’ancrage profond dans l’Unicité divine (Tawhîd), a indubitablement apporté un souffle nouveau au soufisme, comme en témoigne l’importance de son œuvre écrite. Islamologue et spécialiste du soufisme, Éric Geoffroy est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont plusieurs sont traduits en différentes langues. Il est membre de l’Académie Arabe du Caire, et président de l’association Conscience Soufie. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Oct 31

4 min 12 sec

Une conférence sur le cheikh Ahmad al-'Alâwî, dans la continuité de notre cycle sur les grands maîtres spirituels, avec Éric Geoffroy, le dimanche 17 octobre à 18h30. L’expérience de l’Unicité (Tawhîd) est tel le feu : elle n’investit pas une chose sans la brûler afin d’en chasser les impuretés ! Né en 1873 ou 1874 à Mostaganem, dans l’Algérie coloniale, Ahmad Benalioua – nommé par la suite « cheikh al-‘Alâwî » (m. 1934) – est un autodidacte au génie spirituel précoce. Il assume rapidement la fonction de maître-éducateur, au sein de la voie (tarîqa) ‘Alâwiyya dont il est le fondateur. Celle-ci, issue de la tradition Shâdhiliyya-Darqâwiyya, connait alors une expansion fulgurante. De nos jours encore, l’influx initiatique du cheikh rayonne dans le monde, à travers les nombreuses ramifications de la voie-mère. Le cheikh al-‘Alâwî a su harmoniser en lui les tensions de son époque, ne ménageant pas ses efforts contre l’action délétère de la France en Algérie, et nourrissant le débat avec les milieux musulmans hostiles au soufisme ; il a même employé à cet effet l’outil du journalisme. Cette grande figure spirituelle du début du XXe siècle, à l’inspiration lumineuse et à l’ancrage profond dans l’Unicité divine (Tawhîd), a indubitablement apporté un souffle nouveau au soufisme, comme en témoigne l’importance de son œuvre écrite. Islamologue et spécialiste du soufisme, Éric Geoffroy est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont plusieurs sont traduits en différentes langues. Il est membre de l’Académie Arabe du Caire, et président de l’association Conscience Soufie. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Oct 29

3 min 56 sec

Une conférence sur le cheikh Ahmad al-'Alâwî, dans la continuité de notre cycle sur les grands maîtres spirituels, avec Éric Geoffroy, le dimanche 17 octobre à 18h30. L’expérience de l’Unicité (Tawhîd) est tel le feu : elle n’investit pas une chose sans la brûler afin d’en chasser les impuretés ! Né en 1873 ou 1874 à Mostaganem, dans l’Algérie coloniale, Ahmad Benalioua – nommé par la suite « cheikh al-‘Alâwî » (m. 1934) – est un autodidacte au génie spirituel précoce. Il assume rapidement la fonction de maître-éducateur, au sein de la voie (tarîqa) ‘Alâwiyya dont il est le fondateur. Celle-ci, issue de la tradition Shâdhiliyya-Darqâwiyya, connait alors une expansion fulgurante. De nos jours encore, l’influx initiatique du cheikh rayonne dans le monde, à travers les nombreuses ramifications de la voie-mère. Le cheikh al-‘Alâwî a su harmoniser en lui les tensions de son époque, ne ménageant pas ses efforts contre l’action délétère de la France en Algérie, et nourrissant le débat avec les milieux musulmans hostiles au soufisme ; il a même employé à cet effet l’outil du journalisme. Cette grande figure spirituelle du début du XXe siècle, à l’inspiration lumineuse et à l’ancrage profond dans l’Unicité divine (Tawhîd), a indubitablement apporté un souffle nouveau au soufisme, comme en témoigne l’importance de son œuvre écrite. Islamologue et spécialiste du soufisme, Éric Geoffroy est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont plusieurs sont traduits en différentes langues. Il est membre de l’Académie Arabe du Caire, et président de l’association Conscience Soufie. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Oct 27

6 min 17 sec

Une conférence sur le cheikh Ahmad al-'Alâwî, dans la continuité de notre cycle sur les grands maîtres spirituels, avec Éric Geoffroy, le dimanche 17 octobre à 18h30. L’expérience de l’Unicité (Tawhîd) est tel le feu : elle n’investit pas une chose sans la brûler afin d’en chasser les impuretés ! Né en 1873 ou 1874 à Mostaganem, dans l’Algérie coloniale, Ahmad Benalioua – nommé par la suite « cheikh al-‘Alâwî » (m. 1934) – est un autodidacte au génie spirituel précoce. Il assume rapidement la fonction de maître-éducateur, au sein de la voie (tarîqa) ‘Alâwiyya dont il est le fondateur. Celle-ci, issue de la tradition Shâdhiliyya-Darqâwiyya, connait alors une expansion fulgurante. De nos jours encore, l’influx initiatique du cheikh rayonne dans le monde, à travers les nombreuses ramifications de la voie-mère. Le cheikh al-‘Alâwî a su harmoniser en lui les tensions de son époque, ne ménageant pas ses efforts contre l’action délétère de la France en Algérie, et nourrissant le débat avec les milieux musulmans hostiles au soufisme ; il a même employé à cet effet l’outil du journalisme. Cette grande figure spirituelle du début du XXe siècle, à l’inspiration lumineuse et à l’ancrage profond dans l’Unicité divine (Tawhîd), a indubitablement apporté un souffle nouveau au soufisme, comme en témoigne l’importance de son œuvre écrite. Islamologue et spécialiste du soufisme, Éric Geoffroy est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont plusieurs sont traduits en différentes langues. Il est membre de l’Académie Arabe du Caire, et président de l’association Conscience Soufie. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Oct 25

3 min 5 sec

Une conférence sur le cheikh Ahmad al-'Alâwî, dans la continuité de notre cycle sur les grands maîtres spirituels, avec Éric Geoffroy, le dimanche 17 octobre à 18h30. L’expérience de l’Unicité (Tawhîd) est tel le feu : elle n’investit pas une chose sans la brûler afin d’en chasser les impuretés ! Né en 1873 ou 1874 à Mostaganem, dans l’Algérie coloniale, Ahmad Benalioua – nommé par la suite « cheikh al-‘Alâwî » (m. 1934) – est un autodidacte au génie spirituel précoce. Il assume rapidement la fonction de maître-éducateur, au sein de la voie (tarîqa) ‘Alâwiyya dont il est le fondateur. Celle-ci, issue de la tradition Shâdhiliyya-Darqâwiyya, connait alors une expansion fulgurante. De nos jours encore, l’influx initiatique du cheikh rayonne dans le monde, à travers les nombreuses ramifications de la voie-mère. Le cheikh al-‘Alâwî a su harmoniser en lui les tensions de son époque, ne ménageant pas ses efforts contre l’action délétère de la France en Algérie, et nourrissant le débat avec les milieux musulmans hostiles au soufisme ; il a même employé à cet effet l’outil du journalisme. Cette grande figure spirituelle du début du XXe siècle, à l’inspiration lumineuse et à l’ancrage profond dans l’Unicité divine (Tawhîd), a indubitablement apporté un souffle nouveau au soufisme, comme en témoigne l’importance de son œuvre écrite. Islamologue et spécialiste du soufisme, Éric Geoffroy est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont plusieurs sont traduits en différentes langues. Il est membre de l’Académie Arabe du Caire, et président de l’association Conscience Soufie. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Oct 23

4 min 56 sec

Une conférence sur le cheikh Ahmad al-'Alâwî, dans la continuité de notre cycle sur les grands maîtres spirituels, avec Éric Geoffroy, le dimanche 17 octobre à 18h30. ''L’expérience de l’Unicité (Tawhîd) est tel le feu : elle n’investit pas une chose sans la brûler afin d’en chasser les impuretés !'' Né en 1873 ou 1874 à Mostaganem, dans l’Algérie coloniale, Ahmad Benalioua – nommé par la suite « cheikh al-‘Alâwî » (m. 1934) – est un autodidacte au génie spirituel précoce. Il assume rapidement la fonction de maître-éducateur, au sein de la voie (tarîqa) ‘Alâwiyya dont il est le fondateur. Celle-ci, issue de la tradition Shâdhiliyya-Darqâwiyya, connait alors une expansion fulgurante. De nos jours encore, l’influx initiatique du cheikh rayonne dans le monde, à travers les nombreuses ramifications de la voie-mère. Le cheikh al-‘Alâwî a su harmoniser en lui les tensions de son époque, ne ménageant pas ses efforts contre l’action délétère de la France en Algérie, et nourrissant le débat avec les milieux musulmans hostiles au soufisme ; il a même employé à cet effet l’outil du journalisme. Cette grande figure spirituelle du début du XXe siècle, à l’inspiration lumineuse et à l’ancrage profond dans l’Unicité divine (Tawhîd), a indubitablement apporté un souffle nouveau au soufisme, comme en témoigne l’importance de son œuvre écrite. Islamologue et spécialiste du soufisme, Éric Geoffroy est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont plusieurs sont traduits en différentes langues. Il est membre de l’Académie Arabe du Caire, et président de l’association Conscience Soufie. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Oct 21

1 hr 20 min

Une intervention de Khaled Maaroub, qui nous parle du prophète Muhammad ﷺ à l'occasion du Mawlid 2021. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Oct 18

18 min 57 sec

Une intervention d' Eric Geoffroy, qui nous présente la Burda à l'occasion du Mawlid, le 16 cotobre 2021. retrouvez le texte de la Burda sur notre site : https://consciencesoufie.com/poeme-a-leloge-du-prophete-muhammadal-burda-le-manteau/ Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Oct 17

8 min 9 sec

Eric Geoffroy commente le poème du Poème du cheikh Ahmad al-‘Alâwî « Danawtu min hayy Laylâ » - « Je m’approchai de la demeure de Layla » : Entendant Son appel, je me suis approché de la demeure de Laylâ. Puisse cette voix si douce ne jamais se taire ! M’attirant vers Elle, Elle m’a accordé sa faveur, Et, par sa parole, introduit dans Son intimité. Elle me fit asseoir près d’Elle, plus près encore S’approcha, Et retira le vêtement qui La voilait à mes regards, Me plongeant dans l’éblouissement, m’émerveillant par Sa beauté… Pour plus d'informations visitez le site : https://consciencesoufie.com/le-cheikh-ahmad-al-alawi-danawtu-min-hayyi-layla/

Oct 11

23 min 59 sec

Eric Geoffroy commente le poème du Poème du cheikh Ahmad al-‘Alâwî « A yâ murîd Allâh » - « Ô aspirant à Dieu » : Ô aspirant à Dieu, À ton intention je me répète, alors écoute bien ! Si tu comprends ma parole, Tu parviendras à Dieu ! Pour plus d'informations visitez le site : https://consciencesoufie.com/le-cheikh-ahmad-al-alawi-a-ya-murid-allah/

Oct 7

25 min 1 sec

Eric Geoffroy commente le poème du Cheikh ‘Adda « Arâ-ka bi-husn l-sadd ‘annî turshidu-nî » - « Je vois que, en me repoussant bellement, Tu me guides » : *** Je vois que, en me repoussant bellement, Tu me guides, Mais je ne suis qu’une ombre, et Toi, Tu m’anéantis. *** La lumière m’anéantit, mais miracle, elle maintient mon essence, Du moins aux yeux de ceux qui me connaissent réellement. *** Pour plus d'informations visitez le site : https://consciencesoufie.com/cheikh-adda-ara-ka-bi-husn-l-sadd-anni-turshidu-ni/

Oct 3

11 min 54 sec

Grégory Vandamme est un chercheur-doctorant (FNRS-FRESH) à l’Université catholique de Louvain. Sa recherche porte sur le Soufisme classique, et principalement sur les œuvres d’Ibn ʿArabī et son école. Il travaille également sur l’utilisation contemporaine de la pensée d’Ibn ʿArabī, et les possibilités d’actualisation de ses paradigmes en vue de fonder un discours renouvelé, à l’intérieur et autour de l’islam. https://uclouvain.academia.edu/GregoryVandamme Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 29

28 min 41 sec

Grégory Vandamme est un chercheur-doctorant (FNRS-FRESH) à l’Université catholique de Louvain. Sa recherche porte sur le Soufisme classique, et principalement sur les œuvres d’Ibn ʿArabī et son école. Il travaille également sur l’utilisation contemporaine de la pensée d’Ibn ʿArabī, et les possibilités d’actualisation de ses paradigmes en vue de fonder un discours renouvelé, à l’intérieur et autour de l’islam. https://uclouvain.academia.edu/GregoryVandamme Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 29

36 min 4 sec

Le cercle d'échange suite à la conférence sur le thème "Conscience symbolique" avec Pablo Beneito, du 19 septembre 2021. La conscience symbolique : une clé pour l’interprétation de la voie spirituelle. Inspirée par la pensée d’Ibn Arabi, cette présentation propose une réflexion sur la nature du symbole, à partir d’une vision inclusive que nous appellerons « conscience symbolique », laquelle intègre les divers modes de signification, les différents langages, manifestations et perceptions de la réalité. Le parcours expérientiel de la transposition symbolique (safar al-iʿtibār) sera abordé sous l’angle de la transjectivité, de la transitivité des symboles et de la Poésie comme origine de toute articulation et art de la contemplation. Pablo Beneito est actuellement professeur au Département de traduction et d’interprétariat de la Faculté des lettres de l’Université de Murcie. Il a édité et traduit plusieurs ouvrages d’Ibn ‘Arabî en espagnol, anglais, et français. Parmi ses ouvrages : Contemplation of the Holy Mysteries, Anqa Publishing, 2008, et Secrets des noms de Dieu, al-Bouraq, 2010. Il est le rédacteur en chef d’El Azufre Rojo ; revue dédiée aux études sur Ibn ‘Arabî en langue espagnole, parue pour la première fois en 2014. Il est membre fondateur et président de Muhyiddin Ibn Arabi Society-Latina (MIAS- Latina), créée en 2011. Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « grand Maître » (al-Shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 28

6 min 3 sec

Éric Geoffroy est professeur émérite d’islamologie à l’Université de Strasbourg, et membre de l’Académie Arabe du Caire. Spécialiste du soufisme, il est président de l’association Conscience Soufie. Il a publié une douzaine d’ouvrages traduits en différentes langues. Retrouvez tous ses ouvrages sur : https://www.eric-geoffroy.net/ Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 27

37 min 27 sec

Le cercle d'échange suite à la conférence sur le thème "Conscience symbolique" avec Pablo Beneito, du 19 septembre 2021. La conscience symbolique : une clé pour l’interprétation de la voie spirituelle. Inspirée par la pensée d’Ibn Arabi, cette présentation propose une réflexion sur la nature du symbole, à partir d’une vision inclusive que nous appellerons « conscience symbolique », laquelle intègre les divers modes de signification, les différents langages, manifestations et perceptions de la réalité. Le parcours expérientiel de la transposition symbolique (safar al-iʿtibār) sera abordé sous l’angle de la transjectivité, de la transitivité des symboles et de la Poésie comme origine de toute articulation et art de la contemplation. Pablo Beneito est actuellement professeur au Département de traduction et d’interprétariat de la Faculté des lettres de l’Université de Murcie. Il a édité et traduit plusieurs ouvrages d’Ibn ‘Arabî en espagnol, anglais, et français. Parmi ses ouvrages : Contemplation of the Holy Mysteries, Anqa Publishing, 2008, et Secrets des noms de Dieu, al-Bouraq, 2010. Il est le rédacteur en chef d’El Azufre Rojo ; revue dédiée aux études sur Ibn ‘Arabî en langue espagnole, parue pour la première fois en 2014. Il est membre fondateur et président de Muhyiddin Ibn Arabi Society-Latina (MIAS- Latina), créée en 2011. Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « grand Maître » (al-Shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 26

4 min 24 sec

Une lecture de la pensée juridique (fiqh) d'Ibn ‘Arabi par Kahina Bahloul Kahina Bahloul est la première femme imame en France. Spécialiste de la mystique musulmane et plus particulièrement de l’œuvre d’Ibn ‘Arabî, le grand mystique andalou, elle prépare actuellement une thèse sur « La dimension juridique de la pensée d'Ibn 'Arabî ». Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 25

33 min 30 sec

Le cercle d'échange suite à la conférence sur le thème "Conscience symbolique" avec Pablo Beneito, du 19 septembre 2021. La conscience symbolique : une clé pour l’interprétation de la voie spirituelle. Inspirée par la pensée d’Ibn Arabi, cette présentation propose une réflexion sur la nature du symbole, à partir d’une vision inclusive que nous appellerons « conscience symbolique », laquelle intègre les divers modes de signification, les différents langages, manifestations et perceptions de la réalité. Le parcours expérientiel de la transposition symbolique (safar al-iʿtibār) sera abordé sous l’angle de la transjectivité, de la transitivité des symboles et de la Poésie comme origine de toute articulation et art de la contemplation. Pablo Beneito est actuellement professeur au Département de traduction et d’interprétariat de la Faculté des lettres de l’Université de Murcie. Il a édité et traduit plusieurs ouvrages d’Ibn ‘Arabî en espagnol, anglais, et français. Parmi ses ouvrages : Contemplation of the Holy Mysteries, Anqa Publishing, 2008, et Secrets des noms de Dieu, al-Bouraq, 2010. Il est le rédacteur en chef d’El Azufre Rojo ; revue dédiée aux études sur Ibn ‘Arabî en langue espagnole, parue pour la première fois en 2014. Il est membre fondateur et président de Muhyiddin Ibn Arabi Society-Latina (MIAS- Latina), créée en 2011. Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « grand Maître » (al-Shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 24

15 min 44 sec

Une lecture de la théorie de la connaissance chez Ibn ‘Arabî par Mohammed Rustom Mohammed Rustom est professeur d’islamologie à l’Université Carleton, et membre de Muhyiddin Ibn ‘Arabi Society (MIAS). Spécialiste du soufisme, il est l’un des contributeurs au commentaire du Coran « The Study Quran », dirigé par Seyyed Hossein Nasr. Retrouvez tous ses ouvrages sur : https://www.mohammedrustom.com/books/ Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-Shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le « Sceau universel » étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 23

9 min 15 sec

Le cercle d'échange suite à la conférence sur le thème "Conscience symbolique" avec Pablo Beneito, du 19 septembre 2021. La conscience symbolique : une clé pour l’interprétation de la voie spirituelle. Inspirée par la pensée d’Ibn Arabi, cette présentation propose une réflexion sur la nature du symbole, à partir d’une vision inclusive que nous appellerons « conscience symbolique », laquelle intègre les divers modes de signification, les différents langages, manifestations et perceptions de la réalité. Le parcours expérientiel de la transposition symbolique (safar al-iʿtibār) sera abordé sous l’angle de la transjectivité, de la transitivité des symboles et de la Poésie comme origine de toute articulation et art de la contemplation. Pablo Beneito est actuellement professeur au Département de traduction et d’interprétariat de la Faculté des lettres de l’Université de Murcie. Il a édité et traduit plusieurs ouvrages d’Ibn ‘Arabî en espagnol, anglais, et français. Parmi ses ouvrages : Contemplation of the Holy Mysteries, Anqa Publishing, 2008, et Secrets des noms de Dieu, al-Bouraq, 2010. Il est le rédacteur en chef d’El Azufre Rojo ; revue dédiée aux études sur Ibn ‘Arabî en langue espagnole, parue pour la première fois en 2014. Il est membre fondateur et président de Muhyiddin Ibn Arabi Society-Latina (MIAS- Latina), créée en 2011. Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « grand Maître » (al-Shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 22

5 min 35 sec

Une lecture du langage symbolique dans l'oeuvre d'Ibn ‘Arabi par Rim Feriani Rim Feriani est Directrice des études à la Muhyiddin Ibn Arabi Society (MIAS). Elle a auparavant enseigné aux universités : King's College et Westminster de Londres. Retrouvez les prochains événements organisés par MIAS sur : https://ibnarabisociety.org/events/ Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 21

23 min 30 sec

Une conférence sur le thème "Conscience symbolique" avec Pablo Beneito, le 19 septembre 2021. La conscience symbolique : une clé pour l’interprétation de la voie spirituelle. Inspirée par la pensée d’Ibn Arabi, cette présentation propose une réflexion sur la nature du symbole, à partir d’une vision inclusive que nous appellerons « conscience symbolique », laquelle intègre les divers modes de signification, les différents langages, manifestations et perceptions de la réalité. Le parcours expérientiel de la transposition symbolique (safar al-iʿtibār) sera abordé sous l’angle de la transjectivité, de la transitivité des symboles et de la Poésie comme origine de toute articulation et art de la contemplation. Pablo Beneito est actuellement professeur au Département de traduction et d’interprétariat de la Faculté des lettres de l’Université de Murcie. Il a édité et traduit plusieurs ouvrages d’Ibn ‘Arabî en espagnol, anglais, et français. Parmi ses ouvrages : Contemplation of the Holy Mysteries, Anqa Publishing, 2008, et Secrets des noms de Dieu, al-Bouraq, 2010. Il est le rédacteur en chef d’El Azufre Rojo ; revue dédiée aux études sur Ibn ‘Arabî en langue espagnole, parue pour la première fois en 2014. Il est membre fondateur et président de Muhyiddin Ibn Arabi Society-Latina (MIAS- Latina), créée en 2011. Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « grand Maître » (al-Shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 20

1 hr 21 min

Intervention d’Éric Geoffroy le 18 septembre 2021 sur le thème « quelques clés pour s'ouvrir à l’œuvre d'Ibn 'Arabî ». Éric Geoffroy est professeur émérite d’islamologie à l’Université de Strasbourg, et membre de l’Académie Arabe du Caire. Spécialiste du soufisme, il est président de l’association Conscience Soufie. Il a publié une douzaine d’ouvrages traduits en différentes langues. Retrouvez tous ses ouvrages sur : https://www.eric-geoffroy.net/ Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 19

21 min 28 sec

Intervention d’Éric Geoffroy le 18 septembre 2021 en ouverture de la saison 2021-2022. Chers membres du Cercle Conscience Soufie, La saison 2021-2022 est lancée ! Nous sommes heureux de vous retrouver grâce à notre nouvelle programmation pour partager à nouveau des moments intenses de veillées et de conférences. Comme l'année dernière, nos événements seront en distanciel ainsi qu'en présentiel, dans la mesure du possible. Ces événements sont gratuits et accessibles à tous pour une diffusion la plus large possible. En vous souhaitant à tous une excellente rentrée ! Fraternellement, Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Sep 19

6 min 5 sec

Podcast de l’émission de France Culture À voix nue : grands entretiens d’hier et d’aujourd’hui du 19 mars 1992. Michel Chodkiewicz (1929-2020), ancien patron des éditions du Seuil (1979-1989), puis directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, il fut un spécialiste reconnu du soufisme et de l’oeuvre d’Ibn ‘Arabi. Parmi ses oeuvres: Le Sceau des saints. Prophétie et sainteté dans la doctrine d’Ibn ‘Arabî, Paris, Gallimard, 1986 (réédition 2012); et Un océan sans rivage: Ibn ‘Arabî, le Livre et la Loi, Paris, Seuil, 1992. Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/ Crédits : Titre de l'émission : A voix nue : grands entretiens d'hier et d'aujourd'hui Titre : Michel Chodkiewicz : 4ème partie Collection : France Culture Date d'enregistrement : mercredi 05/02/1992 Date de première diffusion : jeudi 19/03/1992 Auteurs : Jean Maurice de Montremy, Michel Chodkiewicz.

Sep 16

26 min 27 sec

Podcast de l’émission de France Culture À voix nue : grands entretiens d’hier et d’aujourd’hui du 17 mars 1992. Michel Chodkiewicz (1929-2020), ancien patron des éditions du Seuil (1979-1989), puis directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, il fut un spécialiste reconnu du soufisme et de l’oeuvre d’Ibn ‘Arabi. Parmi ses oeuvres: Le Sceau des saints. Prophétie et sainteté dans la doctrine d’Ibn ‘Arabî, Paris, Gallimard, 1986 (réédition 2012); et Un océan sans rivage: Ibn ‘Arabî, le Livre et la Loi, Paris, Seuil, 1992. Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/ Crédits : Titre de l'émission : A voix nue : grands entretiens d'hier et d'aujourd'hui Titre : Michel Chodkiewicz : 2ème partie Collection : France Culture Date d'enregistrement : mardi 04/02/1992 Date de première diffusion : mardi 17/03/1992 Auteurs : Jean Maurice de Montremy, Michel Chodkiewicz.

Sep 14

26 min 6 sec

Podcast de l’émission de France Culture À voix nue : grands entretiens d’hier et d’aujourd’hui du 17 mars 1992. Michel Chodkiewicz (1929-2020), ancien patron des éditions du Seuil (1979-1989), puis directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, il fut un spécialiste reconnu du soufisme et de l’oeuvre d’Ibn ‘Arabi. Parmi ses oeuvres: Le Sceau des saints. Prophétie et sainteté dans la doctrine d’Ibn ‘Arabî, Paris, Gallimard, 1986 (réédition 2012); et Un océan sans rivage: Ibn ‘Arabî, le Livre et la Loi, Paris, Seuil, 1992. Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/ Crédits : Titre de l'émission : A voix nue : grands entretiens d'hier et d'aujourd'hui Titre : Michel Chodkiewicz : 2ème partie Collection : France Culture Date d'enregistrement : mardi 04/02/1992 Date de première diffusion : mardi 17/03/1992 Auteurs : Jean Maurice de Montremy, Michel Chodkiewicz.

Sep 12

25 min 19 sec

Une lecture de la vie et de l'oeuvre d'Ibn Arabî par Claude Addas, à partit d'extraits de l'émission chilienne ''En la belleza de pensar''. Claude Addas est diplômée d’arabe et de persan. Elle a orienté ses recherches sur la mystique musulmane. Sa thèse de doctorat, Ibn Arabî ou La quête du Soufre Rouge (Gallimard, 1989), a été traduite en anglais, en espagnol, en turc, en arabe, et est devenue une référence majeure des études sur le soufisme. Parmi ses ouvrages: Ibn ‘Arabî ou la quête du Soufre Rouge, Paris, Gallimard, 1989; et Ibn ‘Arabî et le voyage sans retour, Paris, Seuil, 1996. Muhyî l-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) est le « Grand Maître » (al-shaykh al-akbar) de la spiritualité et de l’ésotérisme islamiques. Depuis son Andalousie natale jusqu’à Damas, dernière étape de sa pérégrination en ce monde, il a parcouru toutes les stations de la Voie soufie. Désigné comme le « Sceau muhammadien de la sainteté » – le Sceau universel étant, selon l’islam, Jésus – il était dès lors investi pour laisser une œuvre écrite aussi dense qu’abondante. Vous pouvez retrouver un dossier spécial « Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî (1165-1240) » sur notre site : https://consciencesoufie.com/muhyi-al-din-ibn-arabi/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/ Crédits : Titre de l'émission : En la belleza de pensar Titre : Claude Addas Collection : señal Canal 13 Cable Auteurs : Cristián Warnken, Claude Addas.

Sep 10

27 min 10 sec

Eric Geoffroy nous livre ici ses conseils de lectures en Soufisme. Retrouvez les références bibliographiques citées sur notre site : https://consciencesoufie.com/conseils-de-lecture-en-soufisme/ Eric Geoffroy, islamologue et spécialiste du Soufisme. Il est président de l’association Conscience Soufie et travaille sur les enjeux de la spiritualité dans le monde contemporain (la mondialisation, l’écologie, le féminin…). Retrouvez ces ouvrages sur : https://www.eric-geoffroy.net/ Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Jun 27

43 min 22 sec

Cercle d’échange avec Eric Geoffroy du 17 mars 2019 . Il fait suite à la conférence : "La psychologie Soufie : Retrouver notre nature pure et originelle (fitra)" lors du forum des médecines de l'âme. Le forum des médecines de l'âme est un événement de 3 jours totalement gratuit, comprenant des ateliers, des conférences, des concerts, et des rencontres autour des pratiques thérapeutique et artistique qui s'adressent à la dimension spirituelle de l'individu. En savoir plus sur le Forum des médecines de l'âme : https://www.forum-ame.com Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Jun 24

3 min 48 sec

Cercle d’échange avec Eric Geoffroy du 17 mars 2019 . Il fait suite à la conférence : "La psychologie Soufie : Retrouver notre nature pure et originelle (fitra)" lors du forum des médecines de l'âme. Le forum des médecines de l'âme est un événement de 3 jours totalement gratuit, comprenant des ateliers, des conférences, des concerts, et des rencontres autour des pratiques thérapeutique et artistique qui s'adressent à la dimension spirituelle de l'individu. En savoir plus sur le Forum des médecines de l'âme : https://www.forum-ame.com Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Jun 23

5 min 47 sec

Cercle d’échange avec Eric Geoffroy du 17 mars 2019 . Il fait suite à la conférence : "La psychologie Soufie : Retrouver notre nature pure et originelle (fitra)" lors du forum des médecines de l'âme. Le forum des médecines de l'âme est un événement de 3 jours totalement gratuit, comprenant des ateliers, des conférences, des concerts, et des rencontres autour des pratiques thérapeutique et artistique qui s'adressent à la dimension spirituelle de l'individu. En savoir plus sur le Forum des médecines de l'âme : https://www.forum-ame.com Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Jun 22

3 min 59 sec

Dimanche 20 juin 2021, nous avons eu le plaisir de recevoir Ines Safi pour la conférence « Qu’est ce que le réel ? ». Ayant occupé la philosophie depuis plus de deux millénaires, cette question a reçu des éclairages nouveaux au XXe siècle avec la révolution conceptuelle de la physique quantique. Cette discipline offre un panorama fascinant et intriguant sur les aspects du réel auxquels nous pouvons avoir accès. Mais celui-ci reste au fond toujours aussi mystérieux. Inès Safi tâchera de susciter des questionnements plutôt que d’apporter des réponses. La science est-elle autre chose qu’un ensemble de recettes pour prédire ? Quel est le statut de nos théories et de nos modèles ? Peut-on maintenir une perspective réaliste ? Et qu’en est-il des voies de la connaissance du réel, voire même de sa définition, au sein de la tradition spirituelle de l’islam ? Inès Safi est diplômée de l’École Polytechnique et chercheuse en physique quantique théorique au CNRS (Laboratoire de Physique des solides – Campus Paris Sarclay-Orsay. Ses travaux sont internationalement reconnus et offrent des théories pionnières pour comprendre les propriétés de systèmes électroniques de taille extrêmement petite (nanométrique) décrits par la physique quantique. Elle est professeure invitée à l’École Centrale Casablanca. Elle y est aussi co-responsable du cycle de conférences « La place des Sciences », en partenariat avec l’Institut français de Casablanca. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Jun 22

40 min 48 sec

Dimanche 20 juin 2021, nous avons eu le plaisir de recevoir Ines Safi pour la conférence « Qu’est ce que le réel ? ». Ayant occupé la philosophie depuis plus de deux millénaires, cette question a reçu des éclairages nouveaux au XXe siècle avec la révolution conceptuelle de la physique quantique. Cette discipline offre un panorama fascinant et intriguant sur les aspects du réel auxquels nous pouvons avoir accès. Mais celui-ci reste au fond toujours aussi mystérieux. Inès Safi tâchera de susciter des questionnements plutôt que d’apporter des réponses. La science est-elle autre chose qu’un ensemble de recettes pour prédire ? Quel est le statut de nos théories et de nos modèles ? Peut-on maintenir une perspective réaliste ? Et qu’en est-il des voies de la connaissance du réel, voire même de sa définition, au sein de la tradition spirituelle de l’islam ? Inès Safi est diplômée de l’École Polytechnique et chercheuse en physique quantique théorique au CNRS (Laboratoire de Physique des solides – Campus Paris Sarclay-Orsay. Ses travaux sont internationalement reconnus et offrent des théories pionnières pour comprendre les propriétés de systèmes électroniques de taille extrêmement petite (nanométrique) décrits par la physique quantique. Elle est professeure invitée à l’École Centrale Casablanca. Elle y est aussi co-responsable du cycle de conférences « La place des Sciences », en partenariat avec l’Institut français de Casablanca. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Jun 21

41 min 51 sec

Intervention d’Éric Geoffroy le 17 mars 2019 au forum des médecines de l'âme sur le thème : ''"La psychologie Soufie : Retrouver notre nature pure et originelle (fitra)" Le forum des médecines de l'âme est un événement de 3 jours totalement gratuit, comprenant des ateliers, des conférences, des concerts, et des rencontres autour des pratiques thérapeutique et artistique qui s'adressent à la dimension spirituelle de l'individu. En savoir plus sur le Forum des médecines de l'âme : https://www.forum-ame.com Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Jun 21

40 min 19 sec

Intervention d’Éric Geoffroy le 19 juin 2021 sur le thème « Sufi or not Sufi ? ». Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

Jun 20

27 min 36 sec

Dimanche 30 mai 2021, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean-Baptiste Brenet pour la conférence « Hayy Ibn Yaqzan ou Vivant fils d’éveillé ». Retrouvez son adaptation d’Ibn Ṭufayl, Robinson de Guadix : https://editions-verdier.fr/livre/robinson-de-guadix/ Ḥayy ibn Yaqẓān est un homme sans père ni mère, peut-être né par génération spontanée sur une île peuplée d’animaux. Seul humain parmi eux, il développe graduellement son sens de l’observation et sa capacité de raisonner au point de parvenir, par sa seule raison, sans révélation, sans éducation, sans apprentissage, sans langage, à découvrir la vérité de l’univers tout entier. Ce texte singulier est un conte philosophique du penseur andalou du XIIe siècle Ibn Tufayl. Le chef-d’œuvre subjuguera l’Europe lettrée puis sera oublié. Si aucun lien direct n’est établi avec le Robinson Crusoé de Daniel Defoe, paru en 1719, il est fort probable que ce dernier ait eu accès à ce texte, célèbre à son époque. L’Occident en a surtout retenu l’idée du philosophe autodidacte et celle de l’autonomie de la raison humaine. Jean-Baptiste Brenet en propose un adaptation – Robinson de Guadix – qui recompose le récit et donne la parole au personnage principal. Jean-Baptiste Brenet est médiéviste, professeur de philosophie arabe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste d’Averroès et de son héritage latin, il travaille plus largement sur les sources gréco-arabes et le legs « européen » de la pensée andalouse. Il a fondé et dirige avec Ch. Grellard la collection « Translatio. Philosophies médiévales » chez Vrin. Parmi ses publications récentes : Je fantasme. Averroès et l’espace potentiel, Lagrasse, Verdier, 2017; La philosophie arabe à l’étude. Sens, limites et défis d’une discipline moderne, Paris, Vrin, 2019 ; avec A. de Libera et I. Rosier (dir.), Dante et l’averroïsme, Paris, Les Belles Lettres, 2019 ; Robinson de Guadix, Lagrasse, Verdier, 2020. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Jun 9

1 min 47 sec

Dimanche 30 mai 2021, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean-Baptiste Brenet pour la conférence « Hayy Ibn Yaqzan ou Vivant fils d’éveillé ». Retrouvez son adaptation d’Ibn Ṭufayl, Robinson de Guadix : https://editions-verdier.fr/livre/robinson-de-guadix/ Ḥayy ibn Yaqẓān est un homme sans père ni mère, peut-être né par génération spontanée sur une île peuplée d’animaux. Seul humain parmi eux, il développe graduellement son sens de l’observation et sa capacité de raisonner au point de parvenir, par sa seule raison, sans révélation, sans éducation, sans apprentissage, sans langage, à découvrir la vérité de l’univers tout entier. Ce texte singulier est un conte philosophique du penseur andalou du XIIe siècle Ibn Tufayl. Le chef-d’œuvre subjuguera l’Europe lettrée puis sera oublié. Si aucun lien direct n’est établi avec le Robinson Crusoé de Daniel Defoe, paru en 1719, il est fort probable que ce dernier ait eu accès à ce texte, célèbre à son époque. L’Occident en a surtout retenu l’idée du philosophe autodidacte et celle de l’autonomie de la raison humaine. Jean-Baptiste Brenet en propose un adaptation – Robinson de Guadix – qui recompose le récit et donne la parole au personnage principal. Jean-Baptiste Brenet est médiéviste, professeur de philosophie arabe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste d’Averroès et de son héritage latin, il travaille plus largement sur les sources gréco-arabes et le legs « européen » de la pensée andalouse. Il a fondé et dirige avec Ch. Grellard la collection « Translatio. Philosophies médiévales » chez Vrin. Parmi ses publications récentes : Je fantasme. Averroès et l’espace potentiel, Lagrasse, Verdier, 2017; La philosophie arabe à l’étude. Sens, limites et défis d’une discipline moderne, Paris, Vrin, 2019 ; avec A. de Libera et I. Rosier (dir.), Dante et l’averroïsme, Paris, Les Belles Lettres, 2019 ; Robinson de Guadix, Lagrasse, Verdier, 2020. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Jun 8

1 min 28 sec

Dimanche 30 mai 2021, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean-Baptiste Brenet pour la conférence « Hayy Ibn Yaqzan ou Vivant fils d’éveillé ». Retrouvez son adaptation d’Ibn Ṭufayl, Robinson de Guadix : https://editions-verdier.fr/livre/robinson-de-guadix/ Ḥayy ibn Yaqẓān est un homme sans père ni mère, peut-être né par génération spontanée sur une île peuplée d’animaux. Seul humain parmi eux, il développe graduellement son sens de l’observation et sa capacité de raisonner au point de parvenir, par sa seule raison, sans révélation, sans éducation, sans apprentissage, sans langage, à découvrir la vérité de l’univers tout entier. Ce texte singulier est un conte philosophique du penseur andalou du XIIe siècle Ibn Tufayl. Le chef-d’œuvre subjuguera l’Europe lettrée puis sera oublié. Si aucun lien direct n’est établi avec le Robinson Crusoé de Daniel Defoe, paru en 1719, il est fort probable que ce dernier ait eu accès à ce texte, célèbre à son époque. L’Occident en a surtout retenu l’idée du philosophe autodidacte et celle de l’autonomie de la raison humaine. Jean-Baptiste Brenet en propose un adaptation – Robinson de Guadix – qui recompose le récit et donne la parole au personnage principal. Jean-Baptiste Brenet est médiéviste, professeur de philosophie arabe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste d’Averroès et de son héritage latin, il travaille plus largement sur les sources gréco-arabes et le legs « européen » de la pensée andalouse. Il a fondé et dirige avec Ch. Grellard la collection « Translatio. Philosophies médiévales » chez Vrin. Parmi ses publications récentes : Je fantasme. Averroès et l’espace potentiel, Lagrasse, Verdier, 2017; La philosophie arabe à l’étude. Sens, limites et défis d’une discipline moderne, Paris, Vrin, 2019 ; avec A. de Libera et I. Rosier (dir.), Dante et l’averroïsme, Paris, Les Belles Lettres, 2019 ; Robinson de Guadix, Lagrasse, Verdier, 2020. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Jun 7

2 min 52 sec

Dimanche 30 mai 2021, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean-Baptiste Brenet pour la conférence « Hayy Ibn Yaqzan ou Vivant fils d’éveillé ». Retrouvez son adaptation d’Ibn Ṭufayl, Robinson de Guadix : https://editions-verdier.fr/livre/robinson-de-guadix/ Ḥayy ibn Yaqẓān est un homme sans père ni mère, peut-être né par génération spontanée sur une île peuplée d’animaux. Seul humain parmi eux, il développe graduellement son sens de l’observation et sa capacité de raisonner au point de parvenir, par sa seule raison, sans révélation, sans éducation, sans apprentissage, sans langage, à découvrir la vérité de l’univers tout entier. Ce texte singulier est un conte philosophique du penseur andalou du XIIe siècle Ibn Tufayl. Le chef-d’œuvre subjuguera l’Europe lettrée puis sera oublié. Si aucun lien direct n’est établi avec le Robinson Crusoé de Daniel Defoe, paru en 1719, il est fort probable que ce dernier ait eu accès à ce texte, célèbre à son époque. L’Occident en a surtout retenu l’idée du philosophe autodidacte et celle de l’autonomie de la raison humaine. Jean-Baptiste Brenet en propose un adaptation – Robinson de Guadix – qui recompose le récit et donne la parole au personnage principal. Jean-Baptiste Brenet est médiéviste, professeur de philosophie arabe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste d’Averroès et de son héritage latin, il travaille plus largement sur les sources gréco-arabes et le legs « européen » de la pensée andalouse. Il a fondé et dirige avec Ch. Grellard la collection « Translatio. Philosophies médiévales » chez Vrin. Parmi ses publications récentes : Je fantasme. Averroès et l’espace potentiel, Lagrasse, Verdier, 2017; La philosophie arabe à l’étude. Sens, limites et défis d’une discipline moderne, Paris, Vrin, 2019 ; avec A. de Libera et I. Rosier (dir.), Dante et l’averroïsme, Paris, Les Belles Lettres, 2019 ; Robinson de Guadix, Lagrasse, Verdier, 2020. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

Jun 6

2 min 20 sec

Ḥayy ibn Yaqẓān est un homme sans père ni mère, peut-être né par génération spontanée sur une île peuplée d’animaux. Seul humain parmi eux, il développe graduellement son sens de l’observation et sa capacité de raisonner au point de parvenir, par sa seule raison, sans révélation, sans éducation, sans apprentissage, sans langage, à découvrir la vérité de l’univers tout entier. Ce texte singulier est un conte philosophique du penseur andalou du XIIe siècle Ibn Tufayl. Le chef-d’œuvre subjuguera l’Europe lettrée puis sera oublié. Si aucun lien direct n’est établi avec le Robinson Crusoé de Daniel Defoe, paru en 1719, il est fort probable que ce dernier ait eu accès à ce texte, célèbre à son époque. L’Occident en a surtout retenu l’idée du philosophe autodidacte et celle de l’autonomie de la raison humaine. Jean-Baptiste Brenet en propose un adaptation – Robinson de Guadix – qui recompose le récit et donne la parole au personnage principal. Jean-Baptiste Brenet est médiéviste, professeur de philosophie arabe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste d’Averroès et de son héritage latin, il travaille plus largement sur les sources gréco-arabes et le legs « européen » de la pensée andalouse. Il a fondé et dirige avec Ch. Grellard la collection « Translatio. Philosophies médiévales » chez Vrin. Parmi ses publications récentes : Je fantasme. Averroès et l’espace potentiel, Lagrasse, Verdier, 2017; La philosophie arabe à l’étude. Sens, limites et défis d’une discipline moderne, Paris, Vrin, 2019 ; avec A. de Libera et I. Rosier (dir.), Dante et l’averroïsme, Paris, Les Belles Lettres, 2019 ; Robinson de Guadix, Lagrasse, Verdier, 2020. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

May 31

1 hr 25 min

Intervention d’Éric Geoffroy le 29 mai 2021 sur le thème « Réalité intérieure et norme extérieure chez le prophète Muhammad ». Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

May 30

22 min 52 sec

Session de questions/réponses pendant la conférence du 19 avril 2020 avec Mohamed Bajrafil. Quel(s) sens peut avoir aujourd’hui le propos prophétique: « Le jeûne est une couverture » ? Cette question, à priori anodine, permet de ré-interroger la pratique de ce rite, qui, pour des raisons tantôt médicales, tantôt d’esthétisme, est pratiqué par un nombre croissant de personnes dans le monde, indépendamment des orientations idéologiques et religieuses des uns et des autres. Le but, dans un environnement islamique, ou, plus généralement, religieux est de le recentrer sur le côté spirituel. Telle sera la tâche de cette intervention qu’assurera Mohamed Bajrafil, théologien, linguiste et islamologue, auteur, entre autres, de L’attestation de foi en islam, chez al-Bourāq. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

May 12

5 min 19 sec

Cercle d' échanges du 24 avril 2021 sur le thème « Le Coran, un livre de lumière et de guidance » avec Abdellah Cherif Ouazzani . Allah dit dans la sourate al-Nisā : « Nous avons fait descendre vers vous une lumière éclatante ». Le saint Coran est la parole divine révélée pour nous guider sur le chemin du salut, et nous orienter vers le bien, la justice et l’amour de l’autre. Il nous parle du secret de la création, raconte l’histoire des peuples anciens, des messagers qui leurs ont été envoyés, et vivifie ainsi notre spiritualité par ces modèles prophétiques. Adbdellah Cherif Ouazzani est docteur en études islamiques de l’Université Mohamed V de Rabat. Il est enseignant contractuel à l’Université Chouaib Doukkali (El Jadida) ainsi qu’à l’Institut Med VI pour la formation des imams (Rabat). Il publie en arabe et en français. Livres édités en français : – Le Prophète de l’Islam, le Modèle – Ce qu’il faut connaitre du Coran – L’Islam en otage Il est, en outre, l’auteur de quatre ouvrages en arabe. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

May 11

7 min 3 sec

Session de questions/réponses pendant la conférence du 19 avril 2020 avec Mohamed Bajrafil. Quel(s) sens peut avoir aujourd’hui le propos prophétique: « Le jeûne est une couverture » ? Cette question, à priori anodine, permet de ré-interroger la pratique de ce rite, qui, pour des raisons tantôt médicales, tantôt d’esthétisme, est pratiqué par un nombre croissant de personnes dans le monde, indépendamment des orientations idéologiques et religieuses des uns et des autres. Le but, dans un environnement islamique, ou, plus généralement, religieux est de le recentrer sur le côté spirituel. Telle sera la tâche de cette intervention qu’assurera Mohamed Bajrafil, théologien, linguiste et islamologue, auteur, entre autres, de L’attestation de foi en islam, chez al-Bourāq. Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

May 10

2 min 27 sec

Cercle d' échanges du 24 avril 2021 sur le thème « Le Coran, un livre de lumière et de guidance » avec Abdellah Cherif Ouazzani . Allah dit dans la sourate al-Nisā : « Nous avons fait descendre vers vous une lumière éclatante ». Le saint Coran est la parole divine révélée pour nous guider sur le chemin du salut, et nous orienter vers le bien, la justice et l’amour de l’autre. Il nous parle du secret de la création, raconte l’histoire des peuples anciens, des messagers qui leurs ont été envoyés, et vivifie ainsi notre spiritualité par ces modèles prophétiques. Adbdellah Cherif Ouazzani est docteur en études islamiques de l’Université Mohamed V de Rabat. Il est enseignant contractuel à l’Université Chouaib Doukkali (El Jadida) ainsi qu’à l’Institut Med VI pour la formation des imams (Rabat). Il publie en arabe et en français. Livres édités en français : – Le Prophète de l’Islam, le Modèle – Ce qu’il faut connaitre du Coran – L’Islam en otage Il est, en outre, l’auteur de quatre ouvrages en arabe. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

May 10

1 min 39 sec

Cercle d' échanges du 24 avril 2021 sur le thème « Le Coran, un livre de lumière et de guidance » avec Abdellah Cherif Ouazzani . Question: Que signifie l'expression lisān ‘arabī mubīn (langue arabe claire), que l'on trouve, pour qualifier la révélation coranique dans la sourate 16, al-Naḥl, verset 103, et dans la sourate 26, al-Šu‘arā’, verset 195 ? Adbdellah Cherif Ouazzani est docteur en études islamiques de l’Université Mohamed V de Rabat. Il est enseignant contractuel à l’Université Chouaib Doukkali (El Jadida) ainsi qu’à l’Institut Med VI pour la formation des imams (Rabat). Il publie en arabe et en français. Livres édités en français : – Le Prophète de l’Islam, le Modèle – Ce qu’il faut connaitre du Coran – L’Islam en otage Il est, en outre, l’auteur de quatre ouvrages en arabe. Pour plus d'informations visitez notre site: https://consciencesoufie.com/

May 9

5 min 34 sec

Intervention d’Éric Geoffroy le 8 mai 2021 sur le thème « Quelques aperçus sur Laylat al-Qadr ». Retrouvez l' article cite par Eric Geoffroy dans son intervention sur notre site : https://consciencesoufie.com/la-nuit-du-destin-entre-priere-et-pardon/ Pour plus d'informations, visitez notre site : https://consciencesoufie.com

May 8

24 min 49 sec