True Story

Bababam

Des histoires étonnantes, à écouter, puis à raconter avec conviction. True Story puise dans le réel, des extraits de vie, des affaires incroyables que vous aurez envie de partager. Andrea Brusque vous confie les détails, les anecdotes, les ressorts les plus surprenants.

Découvrez Puzzle, le nouveau podcast de Bababam
Trailer 3 min 39 sec

All Episodes

1916. Hollywood. Sur les planches, on demande à un jeune comédien à l’avenir prometteur d’improviser un personnage. L’homme attrape alors un costume et un haut de forme noirs, une cane, et il se dessine une petite moustache noire. Ainsi va naître l’un des personnages les plus emblématiques du cinéma. Son nom : Charlie Chaplin. De la misère à la gloire, découvrez sa True Story.De la misère... Charles Spencer Chaplin naît à Londres le 16 avril 1889. Ses parents, Charles et Hannah, sont deux artistes du music hall. Alors que Charlie n’a que 3 ans, il voit ses parents se séparer. Son père, alcoolique, décède très tôt d’une cirrhose. Quant à sa mère, Hannah, elle a la santé fragile. Elle se retrouve seule pour élever Charlie et son demi-frère, un enfant illégitime qui s’appelle Sydney. Quelques années plus tard, Hannah sera internée en asile psychiatrique. Les deux garçons vivent dans une extrême pauvreté et passent leur enfance dans des institutions pour jeune indigent.... Aux planches Pour s’évader de cette vie de misère, Charlie se découvre une passion pour la musique. Il apprend en autodidacte à jouer du violoncelle, du violon et du piano. A seulement dix ans, Charlie rejoint la troupe de danseurs de claquettes les Eight Lancashire Lads, et commence ainsi sa carrière professionnelle. Pendant plusieurs années, le jeune garçon joue dans la pièce “Sherlock Holmes”. Il interprète le personnage du petit groom, Billy. La troupe se produit au prestigieux théâtre du West End à Londres. Pendant cette tournée, le petit Chaplin commence à se forger une réputation de comédien. Il devriendra alors l'un des comédiens les plus talentueux de tous les temps.La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Aokigahara, la plus étrange des forêts du mondeJames Matthew Barrie, l’auteur qui ne voulait pas grandirHannah Gadsby, une humoriste si différente  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Sep 21

12 min

Le Japon compte un taux de suicide très élevé par rapport au reste de la planète. Là-bas, se donner la mort est vu comme un moyen de retrouver son honneur perdu. Et pour les Japonais, un lieu paraît plus évident que d’autres pour en finir avec la vie… une forêt aux nombreuses légendes. Son nom : Aokigahara. Entre beauté des paysages et ambiance des plus étranges, découvrez sa True Story.Une forêt uniqueLa forêt Aokigahara, surnommée Jukai ou “la mer d’arbres” se situe au Japon, au pied du mont Fuji. Elle s’étend sur 35 km2. Née en 864 d’une coulée de lave de la célèbre montagne, elle repose sur un sol rocheux et couvert de mousse. Les bulles de gaz rejetées par la lave lors de la phase de solidification ont laissé sur leurs pas des cavités parfois profondes de plusieurs mètres et autres obstacles rocheux. De nombreuses espèces vivent dans ces bois, parmi elles des cerfs, des renards, des chauves-souris, ou encore des écureuils du Japon. Bien sûr, on y trouve aussi une multitude de végétaux, comme le pin emblématique du Japon, qu’on appelle aussi le Pruche.A l'ambiance inquiétante L’ambiance qui y règne semble assez étrange… on peut y observer de nombreux arbres enroulés autour de la pierre volcanique, des branches entrelacées et des racines qui rampent sous la mousse. Comme si la nature avait pris possession des lieux… Il y fait sombre, très sombre… En effet, les épais feuillages empêchent la lumière de passer. Ce qui rend l’ambiance encore plus inquiétante. Et pour renforcer cette étrange atmosphère, les sédiments rocheux absorbent les sons et rendent la forêt presque silencieuse. Le sentiment d’isolement y est très intense… Une ambiance renforcée par les nombreuses légendes qui entourent la forêt....La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : James Matthew Barrie, l’auteur qui ne voulait pas grandirHannah Gadsby, une humoriste si différenteUri Geller, grand télépathe ou escroc de légende ?  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Sep 15

15 min

C’est l’histoire d’un petit garçon qui refuse de grandir. C’est l’histoire d’un monde imaginaire, peuplé de fées et autres créatures magiques. C’est l’histoire d’un groupe d’enfants qui part pour de folles aventures. Et surtout, c’est l’histoire d’un homme qui n’a que trop peu connu les joies de l’enfance. Son nom : James Matthew Barrie. A travers les rêves d’un enfant, découvrez sa True Story.Une enfance perturbée... James Matthew Barrie naît le 9 mai 1860 à Kirriemuir en Ecosse. Il est le 9ème enfant de David et Margaret Barrie. Durant son enfance, James est bercé par des aventures extraordinaires, comme celles racontées dans les Milles et une nuits ou alors l’histoire de Robinson Crusoé que lui conte sa mère avant de s’endormir. Le garçon se passionne très vite pour la lecture, et dévore les romans. Mais si le petit Jimmy se réfugie dans la lecture, c’est parce qu’il ne connaît pas une enfance très heureuse… Alors qu’il est âgé de 7 ans, son frère aîné, David, le petit protégé de sa mère, décède lors d’un accident de patins à glace. Margaret, sa mère, reste prostrée par cette perte pendant un an. James, qui aime sa mère plus que tout, désire la sortir de la solitude du deuil. Mais le chagrin de Margaret ne s’estompe pas. Le grand frère restera omniprésent, tout au long de la vie de James Matthew Barrie. ...Qui se retranscrit dans ses oeuvresL’écriture figure parmi les grandes passions de James. Il aime raconter des légendes entendues durant son enfance:  “La raison pour laquelle mes livres parlent du passé plutôt que de ma propre vie, du temps que j’ai vécu, est simplement que je m’ennuie rapidement lorsque j’écris des histoires si je ne peux pas y apercevoir une petite fille dont ma mère m’a parlé, qui se promène avec confiance au fil des pages.” Son premier réel succès “Le petit ministre”,  sort 3 ans plus tard. C’est un roman très sentimental dans lequel un tisserand exprime son point de vue sur le mariage annulé d’un ministre. Barrie met en scène son oeuvre pour le théâtre, et plus tard, un film sera même adapté de cette histoire. Mais JM Barrie restera surtout connu pour avoir créé le petit garçon le plus connu du monde entier... La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Hannah Gadsby, une humoriste si différenteUri Geller, grand télépathe ou escroc de légende ?Anastasia Romanov, une princesse à l’origine de nombreuses légendes  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Sep 8

14 min

19 juin 2018. Opéra de Sydney. Les rideaux se lèvent sur une femme à la carrure imposante, au style androgyne, et à la parole franche. Elle est humoriste. Mais pendant une heure, elle va faire vibrer la scène en basant ses récits sur des traumatismes qu’elle a vécue. Son nom : Hannah Gadsby. De son coming-out à son engagement, découvrez sa True Story. Une enfance dans la honte et le secret Hannah Gadsby naît le 12 janvier 1978 à Smithton en Tasmanie, un État de l’Australie. Elle est la plus jeune d’une fratrie de 5 enfants. Son père est professeur de mathématiques et sa mère femme de ménage dans un golf. La jeune Hannah pratiquera d’ailleurs cette activité jusqu’à l’adolescence. Madame Gadsby a, dans le fond, toujours su que sa fille Hannah était homosexuelle. Mais en Tasmanie, à cette époque, être attiré par une personne du même sexe est encore considéré comme illégal. En effet, là bas, si on “choisit d’être gay”, il vaut mieux se payer un aller pour le continent, et ne jamais revenir. Pendant ses jeunes années, Hannah vit dans la honte et le secret. Elle met 10 ans à accepter son homosexualité et jusque là, se cache dans ses blagues. Quelques années plus tard, elle décide de quitter sa terre natale qu’elle a tant aimé, mais où il ne fait pas bon d’aimer les femmes… quand on est soi-même une femme.Son entrée dans le milieu du rireAprès avoir quitté la Tasmanie, Hannah s’inscrit à l’Université Nationale d’Australie et obtient en 2003 une licence d’histoire de l’art. Ses études lui ont permis de comprendre le monde qui l’entoure et notamment la place et la vision de la femme au fil des époques. Des études passionnantes mais qui s’arrêteront très tôt. Après sa licence, la jeune femme décide de quitter l’université et enchaîne alors les petits boulots, comme projectionniste ou libraire. Ensuite, elle décide de se tourner vers le métier qu’elle a toujours rêvé d’exercer : la comédie. Elle profite de ses connaissances du monde de l’art pour organiser des visites comiques de la National Gallery of Victoria. Une façon originale et audacieuse de faire son entrée dans le milieu du rire... La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Uri Geller, grand télépathe ou escroc de légende ?Anastasia Romanov, une princesse à l’origine de nombreuses légendesMarguerite Steinheil, de femme du monde à criminelle  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Sep 1

15 min

1950. Tel Aviv, en Israël. Il fait nuit. Un petit garçon de 4 ans, brun au regard vif; se promène aux alentours de sa maison. Soudain, il voit un éclair de lumière dans le ciel. Un phénomène qui changera sa vie à jamais. Depuis, le garçon semble doté de pouvoirs psychiques uniques et inexpliqués. Enfin, c’est ce qu’il raconte… Son nom : Uri Geller. De soi-disant télépathe à l’un des plus grands escrocs qui aient existé, découvrez sa True Story. Frappé par la foudre Uri Geller naît à Tel Aviv, en Israël, le 20 décembre 1946. Il serait un descendant de Sigmund Freud, le fondateur de la psychanalyse. Selon ses dires, alors qu’il est âgé de seulement 4 ans, un éclair de lumière jaillit du ciel et abat toute son énergie sur lui. Il s’agirait pour lui d’une venue extraterrestre. Dès son plus jeune âge, Uri apprécie tout particulièrement la magie. En effet, Uri s’intéresse au paranormal et effectue des recherches sur la télépathie et la psychokinésie. En parallèle, il donne des petits spectacles de magie dans des clubs nocturnes.Télépathe de talent ou grand escroc ? L’homme dit être doté de pouvoirs psychiques qui lui permettent par exemple de plier des cuillères à distance, ou de freiner ou accélérer les aiguilles d’une montre. Le public, particulièrement réceptif à tout phénomène surnaturel à la fin des années 1960 prend vite goût aux spectacles d’Uri Geller. L’homme se forge rapidement une grande réputation. Alors Uri Geller est-il le plus grand télépathe de tous les temps ou, au contraire, le plus grand charlatan qu’on ait jamais connu ?La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Anastasia Romanov, une princesse à l’origine de nombreuses légendesMarguerite Steinheil, de femme du monde à criminelleHarry Houdini, le magicien de tous les dangers  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Aug 25

15 min

17 juillet 1918. Russie. La famille Tsar qui vient d’abdiquer est retenue prisonnière dans une effrayante demeure. Il est minuit. Des soldats bolcheviques les font descendre dans la cave. Là, le tsar Nicolas II et ses enfants son sauvagement fusillés. Mais des bruits de couloirs disent que l’une des filles aurait survécu. Son nom : Anastasia Romanov. De petite princesse Russe à icône de l’Histoire, découvrez sa True Story. Anastasia, différente dès son enfanceAnastasia Romanov naît en 1901. Elle est la fille du Tsar Nicolas II et de l’Allemande Alexandra Fiovodorma. Elle est la quatrième et la plus jeune fille des Romanov. Sa naissance est d’ailleurs une déception pour la famille royale, qui attendait un garçon héritier du trône. Mais trois ans plus tard, en 1904, le moral revient. Naît enfin celui que tout le monde attendait : Alexey. C’est officiel, les Tsar ont un héritier. Contrairement au reste de sa famille, Anastasia n’a rien de très “princier”. C’est l’impératrice de Russie elle-même, qui travaille à l’éducation de ses filles. Pendant des heures, elle leur apprend à coudre et à broder. Mais contrairement à ses soeurs, Anastasia qui se révèle pourtant très intelligente, n’aime pas l’école. La petite dernière ne manque pas de caractère : elle est rebelle et fougueuse. Les années passent, et Anastasia vit une enfance plutôt heureuse. Une princesse encore vivante ? En 1917, la Révolution russe, menée par les Bolcheviks, éclate. Le peuple veut mettre fin au régime des Tsars et de Nicolas II qui, selon eux, n’a pas su représenter fièrement son pays pendant la Grande Guerre. De nombreuses émeutes ont lieu devant le palais. Le Tsar Nicolas II choisit d’abdiquer pour le bien de sa famille. Un gouvernement provisoire est alors mis en place. Pour sa sécurité, la famille est envoyée dans plusieurs résidences surveillées. Les Russes ne veulent plus de la famille royale dans leur pays. Le 17 juillet 1918, toute la famille est tuée. Mais depuis, de nombreux experts remettent en cause la mort de la petite Anastasia. En réalité, la jeune fille aurait réussi à s’échapper et serait toujours vivante...La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Marguerite Steinheil, de femme du monde à criminelleHarry Houdini, le magicien de tous les dangersFrank Abagnale Jr, l’escroc aux 1000 visages  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Aug 18

15 min

16 février 1899. Une journée éreintante pour le président Félix Faure. Pour se détendre, il appelle sa maîtresse à venir le rejoindre dans son “salon bleu”. Quelques heure plus tard, des cris retentissent dans l’Elysée. Le personnel accourt et retrouve le président étendu dans son lit, une femme à la poitrine dénudée à ses côtés. Son nom : Marguerite Steinheil. Au fil de drôles d’affaires de meurtres, découvrez sa True Story.La maîtresse du présidentEn 1888, alors qu'elle n'a pas 20 ans, Marguerite Steinheil découvre Paris. Elle rencontre alors le peintre Adolphe Steinheil, une connaissance de sa famille. Adolphe est un homme âgé d’une quarantaine d’années, sans réel charme. Mais Marguerite cherche à tout prix un moyen de rester dans la capitale. Elle accepte alors la demande en mariage de celui-ci. Très vite, Marguerite s’ennuie de la routine de son mariage avec Adolphe. Il semblent plutôt être de bons amis, vivant dans le respect et l’estime de l’autre, mais cela ne va pas plus loin. En 1894, à l’occasion d’une réception qu’elle organise chez son mari, Marguerite rencontre Félix Faure, le futur président de la République. Felix est un client régulier du peintre. A force de venir poser chez eux, le ministre a nourri une attirance pour la séduisante jeune femme... Mais un événement tragique mettra fin à leur histoire... Marguerite Stenheil, une criminelle ? Une fois l’affaire du président passée, Marguerite Stenheil se consacre à l’éducation de sa fille. L’arrivée à la tête de l’Etat d’un nouvel homme, le président Loubet, fait tomber le couple Steinheil dans l’oubli de l’Elysée… Mais 9 ans plus tard, un autre événement tragique replace Marguerite Steinheil au devant de la scène… La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Harry Houdini, le magicien de tous les dangersFrank Abagnale Jr, l’escroc aux 1000 visagesMata Hari, la plus sulfureuse des espionnes  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Aug 11

14 min

1912. Londres. Dans une salle de spectacle, le public trépigne d’impatience. Les rideaux se lèvent. Sur scène, un célèbre magicien est pendu par les pieds dans une boîte en acier avec une vitre à l’avant, remplie d’eau. Quelques minutes plus tard, l’homme brun à la carrure impressionnante, s’échappe de sa prison aquatique. Son nom : Harry Houdini. A travers ses techniques d’évasion toutes plus folles les unes que les autres, découvrez sa True Story.  Du sport à la magieAttiré par la magie, à 9 ans, le petit Erich Weiss, qu'on appellera plus tard Harry Houdini, réalise ses premières prestations en trapèze dans les foires, avec son frère Théodore. Erich hérite du livre des mémoires de Robert Houdin. En hommage au magicien français le plus célèbre de l’époque, le jeune homme décide de prendre comme nom de scène Houdini, et se donne le prénom Harry. En parallèle, pour subvenir aux besoins de sa famille, il travaille en tant qu’apprenti serrurier. Pendant son temps libre, Harry pratique beaucoup de sports, comme la natation ou la boxe. Des sports qui lui permettent d’acquérir une résistance impressionnante.Un début de carrière difficileAdolescent, Erich assiste à un spectacle de magie et est fasciné par le tour des anneaux effectué par le magicien de voyage le Dr Lynn. A 17 ans, las de travailler dans une usine, Harry se consacre totalement à la magie. Il forme alors un binôme avec Jack Hayman, un autre passionné. Harry change régulièrement de partenaire. Son frère Théodore va vite devenir son acolyte de scène. En 1893, âgé de 19 ans, Harry rencontre Béatrice Raymond, surnommée Bessie. La jeune femme est elle aussi magicienne. Après une parade nuptiale de 3 semaines, le couple se marie. La même année, Bessie rejoint le duo Houdini. Elle sera l’assistante d’Harry pendant tout le reste de sa carrière. A ses débuts, Harry Houdini ne rencontre pas tout de suite de succès. Pourtant, il deviendra l'un des magiciens les plus connus du monde...La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Frank Abagnale Jr, l’escroc aux 1000 visagesMata Hari, la plus sulfureuse des espionnesRafael Padilla, le clown noir qui a marqué le 19ème siècle  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Aug 4

14 min

1969. Il fait nuit. Nous sommes à bord du Vickers VC-10. L’avion atterrit à l’aéroport de New York. Mais tout d’un coup, un homme saute de l’avion et s‘enfuit dans l’obscurité. Ce jeune homme, brun aux cheveux mi-longs, toujours un sourire en coin, à la carrure imposante pour son âge, est condamné pour multiples escroqueries dans pas moins de 26 pays, et doit être jugé dans son pays d’origine, l’Amérique. Son nom: Frank Abagnale Jr. De grand faussaire à consultant pour le FBI, découvrez sa True Story.Frank Abagnale Jr, escroc dès son plus jeune âgeLes parents de Frank Abagnale Jr divorcent pendant son adolescence, un événement qui le traumatisera. Ne supportant plus d’assister aux procès de ses parents, il fuit un jour le tribunal alors qu’il n’a que 16 ans. Pour se venger de ce que ses parents lui ont fait subir, Frank décide d'emprunter la carte bleue de son père pour acheter des pièces automobiles. En réalité, le garagiste, complice du jeune homme, fait des fausses factures au nom du père de Frank et retire l’argent avec la carte de crédit volée, pour le partager avec le jeune homme. Ainsi, les deux compères ont volé 3 400 $ au père de Frank. Pour qu’il ne s’aperçoive de rien, l’adolescent jette les factures reçues par courrier. Jusqu'au jour où un agent de recouvrement contacte son père en personne… Cette première escroquerie marquera le début d’une longue vie de truand pour Frank Abagnale… Un faux pilote aux commandes d'un 707A seize ans, Frank prépare sa première grosse magouille. Son rêve étant de voyager, et ce, sans débourser un centime, il se crée la fausse identité d’un pilote de ligne de la compagnie Pan American World Airways. Pour ce faire, Frank se fabrique méticuleusement une fausse licence. Pour ce qui est de sa tenue, Frank appelle tout simplement la compagnie en leur expliquant l’avoir perdue. Pas de panique, le “pilote” ne prend pas les commandes d’un avion sans formation. Il se prétend “pilote en transit” et peut donc profiter des vols et hôtels tous frais payés par la compagnie pour faire le tour du monde. Une seule fois, sous la pression d’un de ses supérieurs, Frank se retrouve aux commandes d’un 707. Mais il s’en sort en déclenchant discrètement le pilotage automatique. En tout, sur deux ans, l’escroc aurait parcouru plus d’un million de km sur 250 vols et en découvrant 26 pays en toute illégalité ! Sympa le tour du monde… Un jour, le faux pilote manque de peu de se faire arrêter par la police. Mais Frank ne va pas avoir de mal à se trouver une nouvelle identité !La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Mata Hari, la plus sulfureuse des espionnesRafael Padilla, le clown noir qui a marqué le 19ème siècleRosemary Brown, la virtuose qui parlait aux morts   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jul 28

15 min

Nous sommes le 15 octobre 1917, au fort de Vincennes. Il est 6h15. Le temps est brumeux, le silence règne. Une femme arrive dans une voiture cellulaire. En sortant, elle se dirige vers son poteau d’exécution. Elle refuse le bandeau qu’on lui tend. Son avocat, autrefois son amant, l’embrasse avec passion… Pour une dernière fois. La femme se tient fièrement, et lance un dernier baiser en direction des soldats qui assistent à cette scène. Pourtant, cette femme ne méritait pas vraiment sa peine… Son nom : Margaretha Geertruida Zelle, qui deviendra la célèbre Mata Hari. Entre danse de charme, et espionnage, découvrez sa True Story. Une passion pour la danse Margaretha est une belle jeune femme au teint hâlé. En 1895, elle répond à une annonce matrimoniale d’un capitaine de vaisseau de l’armée royale des Indes "Officier de retour des Indes cherche jeune femme affectueuse pour mariage". Alors qu’elle n’a pas 20 ans, elle épouse Rudolf, l’homme en question, de 19 ans son aîné. Le couple s’installe à Amsterdam. Rapidement, Margaretha et Rudolf mettent au monde leur premier enfant, Norman. Pour que Rudolf reprenne du service, ils partent tous les deux vivre sur l’île de Java en Indonésie, colonie hollandaise. Ils donnent naissance à une fille. Là bas, Margaretha apprend la danse orientale qu’elle apprécie particulièrement, et prend le surnom de Mata Hari, qui signifie “Oeil du jour”, un nom aujourd’hui mondialement connu. Mais, au bout de quelques années, Margaretha se lasse de la vie javanaise...De danseuse de charme à espionne La jeune femme s’installe à Paris, pour y faire carrière. Elle veut devenir danseuse de charme et commence à se déhancher dans des salons privés. Elle commence alors à travailler au Musée Guimet. Face au public, Mata Hari se déhanche de manière subjective, elle enlève un à un les voiles qui recouvrent ses formes généreuses, jusqu’à se retrouver quasiment nue. Pour séduire encore davantage les foules, et plus particulièrement les hommes, Mata Hari s’invente un personnage aux origines hindoues. Mata Hari fréquente des personnes haut-placées. Mais les temps sont durs pour l’Europe. En 1914, la Première guerre Mondiale éclate et les puissances européennes entrent en conflit en août. Mata Hari, qui vit désormais à Berlin, fuit l’Allemagne et revient s’installer à Paris, au Grand Hotel. Fascinée par les hommes, la danseuse papillonne autour des soldats lors des grandes réceptions. Elle deviendra l'une des espionnes les plus connues du 20ème siècle...La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Rafael Padilla, le clown noir qui a marqué le 19ème siècleRosemary Brown, la virtuose qui parlait aux morts L'alpiniste Chantal Mauduit, un exemple de ténacité et de courage  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jul 21

14 min

1895. Dans le Paris de la Belle Epoque au Nouveau Cirque. Le public est excité. Sous le chapiteau, arrive le premier duo de clowns réunis sur scène. Dans un numéro de “comédie des claques”, face à un public déjanté, l’un d’eux interprète un clown blanc autoritaire, et l’autre un auguste noir souffre-douleur. Le clown noir, surnommé “Chocolat” est devenue la star du tout-Paris. Pourtant, quelques années plus tôt, il était un esclave à l’autre bout du monde. Son nom : Rafael Padilla. D’esclave de Cuba à artiste du cirque parisien, découvrez sa True Story.La liberté à tout prixRafael Padilla est né entre 1865 et 1868 à Cuba, qui est à l’époque une colonie espagnole. Il est enfant d’esclaves. Alors qu’il est âgé de 9 ans, un aristocrate espagnol l’achète pour 18 onces, une somme qui correspond à 4 mois de salaire d’un fonctionnaire de La Havane à l’époque. L’espagnol décide de le confier à sa mère. Rafael traverse l’Atlantique pour rejoindre la vieille femme à Bilbao, en Espagne. Là-bas, il devient son garçon de ferme. alors qu’il n’a seulement que 14 ans, le jeune esclave s’enfuit de la maison de ses maîtres pour obtenir la liberté qui lui revient de droit.Une rencontre qui changera sa vie... Quelques années plus tard, dans un bar, Rafael Padilla tombe par hasard sur Tony Grice, le clown le plus influent de l’époque. Rafael lui montre ses talents de danseur. Tony est admiratif de la carrure et de la force physique de Rafael, il n’a jamais vu ça ! Très intéressé d’avoir un homme fort à ses côtés, il lui propose de le prendre en tant que domestique sur sa tournée française. Rafael accepte. Le monde du spectacle l’a toujours beaucoup attiré. Il ne le sait pas encore, mais cette rencontre va marquer un tournant dans sa vie. La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Rosemary Brown, la virtuose qui parlait aux morts L'alpiniste Chantal Mauduit, un exemple de ténacité et de courageRadio Caroline, les pirates les plus rock'n'roll des ondes  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jul 14

14 min

1964. Londres. Une femme modeste, proche de la cinquantaine, brune, les cheveux frisés, rentre chez elle après une journée de travail éreintante. Pour se détendre, elle décide de s’asseoir derrière son piano qu’elle n’a pas touché depuis des années, pour jouer quelques notes. Mais à ce moment-là, ses mains sont prises d’une force surnaturelle, et glissent sur le clavier, comme manipulées par un autre, créant une magnifique mélodie. Une scène surréaliste qui, selon ses dires, se répétera tout au long de sa vie et qui fera d'elle l'une des compositrices les plus controversées de notre époque. Son nom : Rosemary Brown. Du bout des doigts de l’au-delà, découvrez sa True Story. Une visite très étrangeRosemary Isabel Dickeson est née à Londres en 1916. C’est une petite fille très ordinaire. Jusqu’à un soir de 1923. Alors qu’elle est âgée de 7 ans, Rosemary va avoir une visite quelques peu surnaturelle… Un vieil homme, aux longs cheveux blancs, vêtue d’une soutane noire, serait venue de l’au-delà avec un message pour le moins inattendu. “Je te fais don de ma musique. Un jour, elle fera de toi une grande musicienne.”. L’homme ne lui indique pas son identité et lui promet de revenir plus tard. Rosemary n’a aucune idée de qui peut bien être ce fantôme venu lui rendre visite. Peut-être était-ce un simple rêve…Quand Franz Liszt s'immisce dans la vie de RosemaryUn jour, Rosemary tombe sur un portrait du compositeur Franz Liszt, décédé 37 ans plus tôt. Stupéfaite, elle reconnaît l’homme qui est venu la rencontrer une dizaine d’années plus tôt. Celui qui lui a rendu visite de l’au-delà quand elle était petite est en fait l’un des plus grands compositeurs de musique classique du 19eme siècle. Rosemary, qui est une jeune musicienne médiocre, peu intéressée par le piano, se demande alors pourquoi il est venu s’adresser à elle des années plus tôt. Puis le fantôme de Franz Liszt va attendre de longues années pour, comme il l’avait promis, revenir s'immiscer dans la vie de Rosemary…La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : L'alpiniste Chantal Mauduit, un exemple de ténacité et de courageRadio Caroline, les pirates les plus rock'n'roll des ondesNicolas Vanier, le plus grand aventurier de notre époque - Partie 2Nicolas Vanier, le plus grand aventurier de notre époque - Partie 1  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jul 7

12 min

23 mai 1996, le vent souffle au sommet du Manaslu, au coeur de la chaîne himalayenne. Là, une femme, 32 ans, seule, récite quelques vers du poète André Velter, face à une caméra embarquée avec elle. Celle qui est habitée par la douceur des mots et la force de cette nature sauvage s’appelle Chantal Mauduit. Deux ans plus tard, elle disparaît tragiquement dans les hauteurs de l'Himalaya. A travers poésie et sensations fortes, découvrez sa True Story. Dans cet épisode, André Velter, poète, amoureux inconditionnel et compagnon de Chantal Mauduit nous livre un témoignage d'une puissance rare.L'alpinisme, une passion depuis toujoursChantal Mauduit est née le 24 mars 1964 dans le 15e arrondissement de Paris. A 5 ans, elle et sa famille déménagent en Savoie. Elle y découvre la vie au grand air et grandit en communion avec la nature. Enfant, Chantal écrit en rouge dans son carnet “Je veux être alpiniste, malgré les dangers des avalanches et des corniches.” En 1979, alors que Chantal est âgée de 15 ans, sa mère décède brutalement d’un cancer. Cette même année, la jeune fille découvre l’alpinisme avec son amour de jeunesse. Elle commence alors ses premières expéditions dans la Cordillère des Andes.Une histoire d'amour avec la poésieChantal n’a pas de chez-elle fixe. Pendant 6 mois de l’année, elle part en expéditions dans les hauteurs de l’Himalaya, et le reste du temps, elle ne reste jamais très loin de Chamonix, où elle a passé son enfance. Quand elle rentre en France, Chantal retrouve son compagnon, le poète André Velter. Chantal Mauduit et l’amour qu’elle lui a porté, ont toujours inspiré André Velter. Il lui a dédié de nombreux vers. D’ailleurs, Chantal entretient une relation très intime avec la poésie, qui l’accompagne partout sur sa route...La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Radio Caroline, les pirates les plus rock'n'roll des ondesNicolas Vanier, le plus grand aventurier de notre époque - Partie 2Nicolas Vanier, le plus grand aventurier de notre époque - Partie 1  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jun 30

17 min

1964. Nous sommes sur la côte britannique, le vent souffle très fort, un ancien ferry s'apprête à reprendre du service avec de drôles de mécréants. Le Frederica prend le large direction les eaux internationales de la mer du nord. À bord, on trouve des émetteurs de diffusion, des micros, des vinyles ou encore des lecteurs de disque. C’est ici qu’un producteur anglais et ses DJ diffusent pour la première fois la plus populaire des radios pirates. Son nom : la Radio Caroline. Au rythme du rock’n’roll, découvrez sa True Story.La mission : démocratiser le Rock'n'rollDans les années 1960, en Europe, l’Etat contrôle tous les programmes diffusés sur les radios. La radio d’Etat en Angleterre est la BBC. Entre les émissions, les conférences ou encore les discours, les musiques pop n’ont droit qu’à seulement 6 heures de diffusion par semaines. En 1964, Ronan O’Rahilly, jeune manager d’artistes, se voit refuser la création d’une émission de musique pop sur la BBC. Il décide alors de créer sa propre station. C’est ainsi que le 9 mai 1964, Radio Caroline, la première radio pirate de Grande Bretagne, voit le jour."Love, peace and good music"Mais pourquoi la radio Caroline est-elle considérée à l’époque comme une radio pirate ? Car pour exister, la station a été placée sur un bateau, en dehors des eaux territoriales d’un état. Un acte considéré comme illégal pour le gouvernement britannique de l’époque. Mais pour Ronan la musique en vaut bien la peine : il achète un vieux ferry danois, le Frederica, et le fait équiper en Irlande. A bord, on y trouve désormais tout le matériel nécessaire pour faire vivre une station de radio.Le 27 mars 1964, pour la première fois, Radio Caroline diffuse ses premières notes de rock, depuis les eaux internationales. A bord, les maîtres-mots de Ronan O’Rahilly sont “Love, peace and good music”, “Amour, paix et bonne musique”. Mais tout ne va pas être évident pour l'équipage...La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Nicolas Vanier, le plus grand aventurier de notre époque - Partie 2Nicolas Vanier, le plus grand aventurier de notre époque - Partie 1Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 2Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 1  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jun 23

18 min

Inspiré par ses voyages et rencontres, l’explorateur veut transmettre son goût pour la nature au plus grand nombre. Il la met à l’honneur dans de nombreux films et documentaires qu’il réalise. Véritables hymnes à la nature, ses films nous transportent là où celle-ci est reine. Nicolas Vanier continue de nous faire voyager aussi à travers des livres, et il ne manque pas de transmettre sa passion et amour pour la nature à travers de nombreuses conférences.Nicolas Vanier, le réalisateur Tout au long de sa vie, Nicolas Vanier n'a jamais manqué de retranscrire chacune de ses courses et odyssées en images, de son Triathlon historique en 1986 à l'Iditarod en 2017, en passant par ses Yukon Quest. Au travers de magnifiques documentaires, le musher nous emmène dans son traîneau. Devant notre écran, on suit alors l'aventurier tout au long de ses périples, on respire le grand air, on admire les paysages et on découvre avec lui ces cultures d’ailleurs… Mais en 2004, Nicolas veut aller plus loin et réalise son premier film de fiction. Le premier d'une longue liste...Nicolas Vanier l'écrivain et le conférencier Inspiré par son auteur préféré Jack London, Vanier a relaté, tout comme l’écrivain américain, ses récits d'aventures à travers des ouvrages. Tous ses périples sont ainsi disponibles sous forme de romans, de BD, ou encore de livres illustrés. Que ce soit dans "Mémoires Glacées", "La passion du Grand Nord" ou encore "Robinson du Froid", Nicolas Vanier offre, aux adultes, comme aux enfants, la possibilité de découvrir ses aventures dans les pays de glace. Au-delà de son travail pour la culture, veut faire part de la réalité écologique au grand public, à travers des conférences.La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Nicolas Vanier, le plus grand aventurier de notre époque - Partie 1Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 2Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 1  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jun 16

15 min

Mars 1998. Québec, château Frontenac. Dans un froid glaçant, des milliers de personnes sont réunies pour accueillir un homme. Après 99 jours, 11h et 53 mn dans le Grand Nord, il arrive, accompagné de ses chiens de traîneau. Son nom : Nicolas Vanier. De la Laponie à la Sibérie, découvrez sa True Story.Les pays d'en haut, une passion depuis toujoursTrès jeune, Nicolas Vanier est attiré par le Grand Nord, une passion qu’il n’explique pas vraiment. A 17 ans, il profite du Pass offert par la SNCF permettant aux jeunes de vagabonder librement dans toute l’Europe, et se rend à la gare la plus haute, Kiruna, en Laponie suédoise. Il s’y balade pendant un mois et part à la rencontre des éleveurs de rennes. Une fois son bac en poche, Nicolas prend une année sabbatique. A l’âge de 20 ans, il trouve enfin une occasion d’entreprendre une première épopée dans les pays du Nord, qui le passionnent tant. L’homme est fasciné par les grandes étendues de neige, les forêts à perte de vue et les animaux sauvages qui y vivent…Une vie comme les personnages de Jack LondonIl convainc alors deux coureurs des bois de l’emmener avec eux et leurs 20 chiens dans leur expédition. Ensemble, ils traversent la Laponie à pieds et la péninsule du Québec Labrador en traîneau. Nicolas s’intègre très vite à l’aventure et découvre les liens qui unissent les mushers à leurs chiens. Durant ce voyage, l’homme se sent comme un personnage des romans de Jack London, son auteur préféré. Une sensation qu’il compte ressentir tout au long de sa vie. C’est ainsi qu’il décide de consacrer ses prochaines années aux expéditions dans les pays d’en haut, comme il les appelle.La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 2Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 1Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 1Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 2  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jun 9

16 min

Français d’origine chinoise, prix Nobel de Littérature, il est un "penseur-passeur", entre le monde oriental et le monde occidental. Son travail crée un lien très original entre écriture, peinture, cinéma, théâtre, opéra et poésie ! Aujourd’hui, cet artiste universel hors du commun lance un appel à une nouvelle renaissance ! La semaine dernière, nous vous avons parlé du militant et de l’homme de Lettres, cette semaine, nous vous invitons à poursuivre cette rencontre à travers le travail de plasticien de celui qu’on appelle aussi “le peintre de l’âme”. A travers un entretien exclusif avec Gao Xingjian, découvrez sa True Story !Une passion pour la peinture qui remonte à bien longtempsEn 1985, il expose pour la première fois à Pékin, de manière non officielle, avec le sculpteur Yin Guanzong. La communauté internationale le soutient. Invité par le Berliner Kunstlerprogramm en Allemagne, et par le ministère des Affaires étrangères français, il séjourne plusieurs mois en Europe. Sa première exposition personnelle en Occident, à la Berliner Kunsterhaus Bethanien, est un succès. Son œuvre graphique est fortement inspirée de ses souvenirs d'enfance. Les paysages représentés ont des zones d'ombre et des parcelles de lumière, comme l'obscurité d'une Chine menaçante qui s'oppose à la clarté de l'espoir. Son univers reste unique en son genre. C’est pourquoi de grandes expositions lui sont consacrées dans le monde entier et ses toiles sont très cotées !Le cinéma comme autre moyen d'expressionEn 2013, il réalise le rêve de sa jeunesse ! Il réalise un ciné-poème, sans fiction, sans narration, aussi libre qu’un poème ! C’est la dernière partie d’un film tripartite. Il veut créer "un cinéma aux trois principes où est instaurée l’autonomie de l’image, du son et du langage qui se complètent mutuellement, cela produit un sens nouveau". Dans "Le deuil de la beauté" son troisième film, il fait fusionner littérature, théâtre, danse, peinture, photographie et musique, il transforme son cinéma en art total. C’est un poème visuel de 2 heures qui offre une expérience mêlant danse, chant, acrobatie et jeu d’acteurs. Une critique de la société de consommation.Son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Gao Xingjian, un prix Nobel pour un homme libre - Partie 1Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 1Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 2  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jun 2

17 min

Le 12 octobre 2000, un homme de 60 ans, d’une élégance et d’une discrétion infinies, au regard d’une intensité rare, un homme qui a failli être réduit au silence par son gouvernement, monte sur scène, pour recevoir l'un des prix les plus prestigieux du monde : le prix Nobel de la littérature. Son nom : Gao Xingjian. Il se fait rare dans les médias mais cet écrivain, dramaturge, metteur en scène, réalisateur et peintre, a accepté de nous livrer un entretien exclusif. Comment s’impose-t-il aujourd’hui comme l’un des plus grands penseurs de notre siècle ? De dissident chinois, réfugié politique en France à prix Nobel, découvrez sa True Story !Un homme libre mais réfugié politiqueEn 1989, le gouvernement chinois tue froidement des centaines de manifestants sur la place Tian’anmen. Cette affaire, aussi incroyable soit-elle, a été passée sous silence pendant des dizaines d’années. Mais Gao Xingjian en 1989 décide de mettre des mots sur l’indicible, au travers d’une pièce de théâtre. Son avant-gardisme, sa liberté de pensée et ses théories littéraires vont délibérément à l’encontre des doctrines et du silence imposés par le régime. Ses textes sont censurés et Gao Xingjian devient “persona non grata” sur le territoire chinois, il ne retournera plus jamais dans le pays de son enfance.Une passion pour la langue française qui le mènera au prix Nobel de la littérature En 2000, il était impossible de présager que le prix Nobel irait à un auteur de langue chinoise puisque depuis sa création en 1901, jamais un auteur chinois n’avait été nommé ! Pourtant, à la surprise générale, c’est Gao Xingjian, dissident chinois encore peu connu sur la scène des lettres mondiales, qui reçoit ce prix Nobel en 2000 ! Les jurés de Stockholm décident par là de couronner l’œuvre d’un auteur qui entreprend de réhabiliter les pouvoirs de l’individu dans une société qui les nie.Son histoire incroyable à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 1Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 2Eiichirō Oda, le mystérieux mangaka le plus lu au monde - Partie 1Eiichirō Oda, le mystérieux mangaka le plus lu au monde - Partie 2  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

May 26

17 min

Dans le dernier épisode, nous vous avons parlé de la carrière impressionnante d’Alan Turing. Pourtant, ses travaux vont être stoppés nets suite à un événement aux conséquences tragiques… Vous pouvez redécouvrir la vie d’Alan Turing sur la scène du théâtre Michel dans la pièce “la Machine de Turing” écrite et interprété par Benoît Solès, qui a été récompensée de 4 Molières. En fin d'épisode, le metteur en scène revient sur son travail et cette pièce qu'il a consacrée à ce génie.Une fin de carrière brutaleEn 1952, le propre compagnon d’Alan Turing ainsi qu’un complice cambriolent sa maison. Pourtant, l’enquête va se retourner contre Alan… Il finira par avouer avoir eu une aventure avec son agresseur. Selon la loi sur la sodomie, il est accusé d’ “indécence manifeste et de perversion sexuelle”. Après avoir choisi de cacher son homosexualité pendant tout le reste de sa vie pour ne pas nuire à son activité, il décide de l’assumer et ne présente aucune défense face aux accusations. Lors de son procès, on lui laisse le choix entre la prison et la castration chimique par prise d'œstrogènes qui réduirait sa libido. Alan choisit la deuxième option.Une pomme et du cyanureLe 7 juin 1954, Alan Turing et retrouvé mort chez lui. Probablement un suicide. Une pomme qui aurait été imbibée de cyanure et à moitié mangée est retrouvée près de son corps. Selon Andrew Hodges, biographe de Turing, il aurait employé cette méthode pour laisser sa mère croire à la thèse de l'accident. Cela pourrait être aussi un clin d’oeil à la scène de Blanche Neige qu’il appréciait temps “Plongeons la pomme dans le chaudron, pour qu’elle s’imprègne de poison”. Pourtant, lors de son autopsie, aucun morceau de pomme n’est retrouvé dans son corps. L’examen a révélé "quatre onces de liquide qui sentait fortement les amandes amères, tout comme une solution de cyanure" dans son estomac.La suite à écouter dans ce podcast...La Machine de Turing de Benoit Solès : https://www.theatre-michel.fr/Spectacles/la-machine-de-turing/Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Alan Turing, ce génie qui a révolutionné nos vies - Partie 1Anna Göldi, la dernière sorcièreHenri Charrière, auteur ou imposteur ?  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

May 19

14 min

Pionnier dans les concepts d'algorithme et de calculs aujourd’hui utilisés par toutes les machines, Alan Turing est à l’origine des premiers calculateurs universels programmables, plus tard appelés ordinateurs. Pourtant, celui qui a révolutionné le monde des mathématiques verra sa vie brisé par la société discriminante de l’époque. De ses découvertes majeures à l’injustice à laquelle il a fait face, découvrez sa True Story. Une enfance solitaireAlan Mathison Turing est né le 23 juin 1912 à Londres. Dès son enfance, Alan impressionne par son génie et son esprit logique. Très vite, il s’amuse avec les chiffres et les énigmes. Il aurait selon la légende appris tout seul à lire, et ce, en seulement 3 semaines.Alan est un garçon timide et introverti. Lorsque qu’il entre en classe, ses professeurs notent tout de suite ses capacités exceptionnelles. Il rentre au Marlborough College et se retrouve confronté à des élèves plus âgés que lui, qui font d’Alan leur tête de Turc.Mais déterminé, le jeune garçon impressionne, tant sur le plan intellectuel que sportif.Une carrière prometteuse Il poursuit ses études au King’s College ou il est élu enseignant-chercheur. En 1936, le jeune scientifique prouve dans un article qu’il ne peut exister aucune méthode algorithmique universelle pour déterminer la vérité en mathématiques. Alan Turing écrit des articles et des thèses sur les procédés calculables. Alors il introduit le concept d’une machine universelle qui permettrait d’accomplir les tâches de n’importe quelle autre appareil en calculant tout ce qui peut l’être. Church, le directeur de thèse d’Alan est le premier à les qualifier de “machines de Turing”. Ces modèles théoriques précurseurs et visionnaires sont en fait le commencement de ce que nous appelons aujourd’hui ordinateur.La suite à écouter dans ce podcast.Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Valery Legasov, le physicien de Tchernobyl - Partie 1Valery Legasov, le physicien de Tchernobyl - Partie 2Anna Göldi, la dernière sorcière  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

May 12

11 min

1988, la Jamaïque participe pour la première fois aux Jeux Olympiques d’Hiver à Calgary. Coachés par un homme d’affaire, quatre Jamaïcains et leur bobsleigh vont marquer l’histoire du sport et de leur pays. Leurs noms : Dudley Stokes, Devon Harris, Michael White et Chris Stokes. Du soleil de la Jamaïque, à la glace du Canada, découvrez leur True Story.Terre du bois et de l'eauLa Jamaïque, dont le nom signifie “la terre du bois et de l’eau” est une île située dans les Caraïbes, au sud de Cuba. Le climat y est tropical, chaud et humide. Pour ainsi dire, ses habitants n’ont jamais vu un flocon tomber sur leurs montagnes, parmi les plus hautes des Antilles. Par rapport à son nombre d’habitants, qui est d’environ 3 millions, la Jamaïque remporte plus de médailles aux Jeux Olynpiques d’été que tout autre pays. En revanche, aucune équipe n’a jamais participé aux épreuves des Jeux Olympiques d’Hiver. Pourtant, un homme de passage sur l’île va avoir une drôle d’idée...Un sacré défi à relever George Fitch, un ex-diplomate et homme d’affaire américain né en Chine, a alors l’idée de faire concourir aux Jeux Olympiques d’Hiver une équipe de la terre des Caraïbes, pour la première fois de l’histoire ! Son objectif serait bien sûr d’en revenir avec une médaille d’or autour du cou. Pourquoi cette idée saugrenue ? “Par défi” c’est ce que l'entraîneur répond aux médias. “Le défi était de savoir si je pourrais les emmener aux Jeux Olympiques d’Hiver, et surtout d’en faire les meilleurs.” Alors qu’il est invité à un mariage en Jamaïque, il en vient à se demander, lors d’une discussion avec l’un de ses associés : pourquoi ce pays réputé pour son rhum et sa musique ne pourrait pas participer aux sports sur glace ? Pour lui, le bobsleigh semble être la meilleure opportunité, pour un pays où les athlètes sont connus pour leur rapidité...La suite à écouter dans ce podcast.Pour écouter les True Story d'autres grands sportifs : Kathrine Switzer, la première femme à courir le marathonBill Richmond, d'esclave à superstar de la boxeSimone Biles, l'époustouflante et émouvante légende de la gymnastique  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

May 5

15 min

Dans une époque où l’on ne croit déjà plus à la magie noire, elle est la dernière condamnée à mort pour sorcellerie en Europe. Pourtant, de nombreux reporters sont persuadés qu’elle est innocente. Des années plus tard, face aux preuves des enquêteurs, elle sera réhabilitée. Son nom, Anna Göldi. Au fil des rumeurs qui l’ont hanté, découvrez sa True Story… Attention, cet épisode s’adresse à un public averti. Certains propos pourraient heurter la sensibilité des plus jeunes et des personnes fragiles.Un passé troubleAnna Göldi est née le 24 octobre 1734 à Sennwald en suisse alémanique. Elle grandit dans une famille pauvre. Sa jeunesse est peu documentée, il est difficile de trouver des archives nous racontant l’enfant qu’elle était. A 15 ans, Anna est femme de ménage. Elle mène une vie de misère dans un presbytère du canton de Saint-Gall, puis travaille quelques années pour un patron à Mollis. A l’âge de 30 ans, Anna tombe enceinte. Juste avant la naissance, le père quitte le domicile, et pendant sa première nuit, l’enfant meurt d’étouffement… Face à ces événements douteux, Anna est tout de suite accusée de l’avoir tué. Chassée de chez elle, elle fuit direction le canton de Glaris. Là, elle sera soupçonnée une deuxième fois d’infanticide… Alors qu’elle entretient une relation non officialisée avec l’enfant de son employeur, elle tombe enceinte… Mais l’enfant ne restera pas en vie longtemps, et ses conditions de mort restent inconnues…  La mystérieuse gouvernanteEn 1780, Anna Göldi est engagée en tant que domestique dans la famille de Johann Jakob Tschudi, un prestigieux médecin et juge de Glaris. L’homme de 30 ans entretient rapidement une relation avec Anna… Dans l’année suivante, des choses étranges se passent au domaine des Tschudi. Des aiguilles auraient été retrouvées à plusieurs reprises dans le bol de lait d’Annemiggeli, 8 ans, l’une des filles de Johann... Face à son passé mystérieux, la gouvernante est soupçonnée. Un procès pour sorcellerie contre l’ancienne gouvernante est mené… La suite à écouter dans ce podcast.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Apr 28

11 min

Bienvenu dans True Story. La semaine dernière, on vous a raconté comment Eiichirō Oda a donné naissance au manga le plus vendu au monde. L’histoire du pirate Luffy est rapidement adorée et très suivie. Mais son rythme de travail effréné ne sera pas sans conséquences pour sa santé… Oda dans l'ombre de LuffyAlors qu’il mange au restaurant avec ses éditeurs, Oda entend pour la première fois la voix de Luffy à la télé. Là, tous les enfants de la salle se retournent et chantent l’opening “We are”. Les éditeurs demandent à Oda son vœux pour les années 2000. Il leur répond “ne jamais décevoir ces enfants”.Alors, tout s’enchaîne très vite. Les tomes se vendent par dizaines de milliers, pendant que l’animé bat des records d’audience.Pour l’arrivée dans l’an 2000, Oda décide de ne plus montrer son visage au public et que la célébrité ne le détournera pas de son travail. Il veut laisser tout le succès à Luffy. Pendant les dix années suivantes, on n'entend plus parler d’Eiichirō Oda. En effet, on ne trouve que peu de photos du mangaka. C’est un homme brun, les cheveux noirs mi-long comme son personnage Luffy. En photo, il apparaît toujours avec un petit sourire en coin. En 2004, il organise son mariage en toute discrétion. Il a rencontré sa femme à la Jump Fiesta où elle était cosplayée en un personnage de One Piece, Nami. Le jour de leur mariage, il promet à sa femme de finir "One Piece" en moins de 10 ans, pour partir faire le tour du monde avec elle.En 2014, One Piece entre dans le livre des records mondiaux comme le manga le plus vendu de tous les temps. Ça y est, il a battu "Dragon Ball". One Piece et ses produits dérivésDes dizaines de produits dérivés autour de l’univers One Piece sont commercialisés : films, jeux vidéo et figurines. Un restaurant et un parc d’attraction "One Piece" ont même été ouverts. De nombreuses statues représentant des personnages de "One Piece" sont installées dans sa région natale, en hommage à leur créateur. Pour la petite histoire, lors de l’inauguration de celle du personnage principal Luffy, le 30 novembre 2018, à Kumamoto, des centaines de personnes viennent se recueillir devant la statue et la remercier d’avoir sauvé leur ville du terrible séisme qui a frappé la région en 2016.La suite à écouter dans ce podcast. La première partie est à retrouver ici : https://podcasts.ba-ba-bam.com/true-story/202004140300-eiichiro-oda-le-mysterieux-mangaka-le-plus-lu-au-monde-parti.htmlEcoutez aussi Puzzle, l'épisode d'Overbookée sur "One Piece" : https://podcasts.ba-ba-bam.com/puzzle/202004140300-livres-one-piece-un-manga-lunivers-captivant.htmlL'appel de Mont Corvo au soutien d'Oda: https://www.youtube.com/watch?v=CFXYZTwlzTILes Fischer's rencontrent le maître: https://www.youtube.com/watch?v=sTgvB0Vpyxk  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Apr 21

15 min

Il est le mangaka à l’origine de l’oeuvre écrite par une seule et même personne la plus vendue au monde. Cela fait plus de 20 ans qu’il sort un chapitre par semaine et ne vit plus que de son manga, même si ça a des conséquences sur sa santé. Son nom : Eiichirō Oda. De la genèse de One Piece, à la légende qu’il est devenu, découvrez sa True Story. Une enfance bercée par les mangasEiichirō Oda né le 1er janvier 1975 à Kumamoto, au Japon. Entouré de ses parents, il découvre le dessin animé Vic le Viking. C’est l’histoire d’un jeune garçon qui part en mer pour poursuivre une grande aventure. Eiichirō commence à dessiner en essayant de reproduire les images de son dessin animé préféré. A l’âge de 4 ans, il annonce à ses parents “plus tard je veux être mangaka, dessiner pour ne jamais avoir à travailler !”.Sa vie se résume déjà à attendre tous les lundis la sortie du "Weekly Shōnen Jump" pour en redessiner les histoires. Le Jump est un magazine hebdomadaire, publié par l’éditeur japonais Shūeisha, dans lequel on retrouve en prévente les nouveaux chapitres d’une vingtaine de mangas en vogue. Épais comme un annuaire, sur une impression qui laisse à désirer, il permet à de jeunes mangakas de sortir de l’ombre. C’est notamment là que les premiers chapitres de Dragon Ball sont sortis. Le Jump se base sur l’avis des lecteurs via une petite fiche à remplir à la fin de chaque numéro. Ainsi, les mangas ne plaisant pas ne sont plus publiés. Eiichirō rêve de paraître à son tour dans le Jump, et d’être dessinés par les enfants.Premières esquissesEn 1985, il entre à l’école, un manga de Dragon Ball sous la main. C’est son manga préféré. D’ailleurs, les dessins d’Akira Toriyama seront ceux qui l’inspireront le plus. Eiichirō passe ses journées à lire les histoires de Son Gokû et à regarder des films, pour en dessiner les comédiens. C’est à ce moment qu’il commence à inventer des histoires.Eiichirō est un garçon de 10 ans très solitaire. Il ne trouve pas d’amis fans de cinéma pour partager sa passion avec lui. A côté, Oda pratique le foot en salle pendant plus de 20 ans, mais il n'arrête pas de se blesser et décidera d'arrêter. En étude secondaire, sur un cahier, le rêveur commence à esquisser l’idée d’un manga parlant de pirates, mais il trouve vite son histoire trop complexe et la met de côté. A force de grattouiller des dessins sur ses feuilles de cours, les fiches d’idées s’empilent et commencent à devenir des cahiers. Certaines de ses histoires prennent forme et Eiichirō commence à se découvrir son style artistique. En 1992, il veut montrer ses dessins et prend le risque d’envoyer ses travaux pour des concours.Ecoutez Puzzle, l'épisode d'Overbookée sur One Piece : https://podcasts.ba-ba-bam.com/puzzle/202004140300-livres-one-piece-un-manga-lunivers-captivant.html  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Apr 14

13 min

Elle est considérée comme l’une des plus grandes exploratrices du XXe siècle. Elle est la première étrangère à entrer dans la ville sainte de Lhassa, au Népal. Féministe, orientaliste, philosophe, elle dispose de nombreuses cordes à son arc. Son nom: Alexandra David-Néel. A travers ses périples, découvrez sa True Story. Des rêves d'Asie Louise Eugénie Alexandrine Marie David, de nationalité belge, née le 24 octobre 1868 à St Mandé, près de Paris. Elle est fille unique. Sa mère, espérant un garçon, ne s’en remettra jamais. Son père, lui, est instituteur. C’est un intellectuel, franc-maçon, républicain et idéaliste. En 1851, il s’oppose au coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte et est expulsé de France. Il s’exile en Belgique et épouse Alexandrine Borghmans. Très jeune, Alexandra étudie le piano et le chant au Conservatoire Royal de Bruxelles. Grande lectrice de Jules Verne, enfant, Alexandra se passionne pour les voyages évoqués et rêve d’Asie. Elle n’a qu’une idée en tête : voyager, pour partir de cette maison hantée par sa mère dépressive suite à la perte de son garçon quelques mois après sa naissance. D’ailleurs, à 5 ans, elle se perd pendant plusieurs heures dans les bois de Vincennes. Quelques années plus tard, adolescente, elle s’enfuit de Belgique et embarque avec ses propres économies pour l’Angleterre.Une femme aux nombreuses facettes A 21 ans, Alexandra découvre le bouddhisme au musée Guimet à Paris où elle est éblouie par l’art asiatique. Elle se convertit à cette croyance et philosophie des civilisations asiatiques. Le bouddhisme est une tradition basée sur des pratiques méditatives et éthiques, des rituels religieux et pensées philosophiques. Alors, elle entreprend son premier voyage en Inde, grâce à l’héritage providentiel d’une parente.Quand elle revient en Belgique, Alexandra se rapproche de la pensée anarchiste grâce à un ami de son père. Elle écrit dans un traité «L’obéissance, c’est la mort. Chaque instant dans lequel l’homme se soumet à une volonté étrangère est un instant retranché de sa vie.» Elle dit aussi que les femmes doivent échapper à la tutelle de leur mari en travaillant.Ainsi, Alexandra commence une carrière artistique de cantatrice. Au cours des saisons de 1895 à 1897, elle est la première chanteuse à l’Opéra d’Hanoï en Indochine. Elle y interprète le rôle de Violetta pour la Traviata, ainsi qu’un rôle dans Carmen.De 1897 à 1900, Alexandra partage sa vie à Paris avec le pianiste Jean Hauston. Ensemble, ils écrivent Lidia, un drame lyrique.En 1900, un contrat la fait voyager à Tunis. Là, elle rencontre par le plus grand des hasards Philippe Néel ingénieur en chef des chemins de fer tunisiens. Ils se marient après 4 ans de relation pendant lesquels Alexandra était sa maîtresse.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Apr 7

15 min

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 345 hommes et femmes de 13 nationalités différentes ayant pour passion commune l’art, forment une section atypique. Leur mission: récupérer les œuvres d’art volées par les nazis. Leur nom: les Monuments Men. A travers le plus grand sauvetage d’œuvres d’art de tous les temps, découvrez leur True Story.Replongeons-nous dans le contexte historique de l’époque…La guerre éclate le 1er septembre 1939 suite à l’invasion de la Pologne par l’Allemagne nazie. Elle oppose l’axe, regroupant l’Allemagne, l’Italie et le Japon aux Alliées: l’URSS, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Chine et la France.A cette époque, Paris est la capitale du marché de l’art et la capitale artistique du monde.  Lors de l’offensive de l’armée nazie en Europe, un pillage des œuvres d’art à lieu. Heureusement, les collections des grands musées comme le Louvre sont au préalable évacuées et cachées dans des entrepôts du Sud de la France. D’ailleurs, la Mona Lisa aura voyagé 6 fois pendant la guerre pour éviter tout vol. Les Allemands arrivent à Paris en juin 1940 avec une liste des grands collectionneurs juifs. En effet, le pillage concerne majoritairement les œuvres juives. Sous les ordres du Führer, les nazis spolient les plus grands collectionneurs juifs et beaucoup de musées, et les œuvres sont envoyées de l’autre côté du Rhin pour remplir le musée de Linz. Les œuvres volées sont d’abord stockées dans des salles réquisitionnées du Louvre, puis manquant de place, dans la salle du Jeu de Paume. On estime leur vol à près de 5 millions d’œuvres. Monuments, Fine Arts and Archives ProgramFace à ce pillage, vient une idée au conservateur d’art George Leslie Stout. Il persuade le commandement militaire allié de créer le Monuments, Fine Arts and Archives program, soit le programme de sauvegarde de l’art, des monuments et des archives. Le 23 juin 1943, le président Roosevelt approuve la formation de la "Commission américaine pour la protection et la sauvegarde des monuments artistiques et historiques dans les zones de guerre". Son président est le juge de la cour suprême Owen J. Roberts.Ainsi née la section Monuments Men: un groupe d’engagés dédié à la “sauvegarde de l'art, des monuments et des archives” dirigée par George Leslie Stout. Ils sont chargés de préserver les réalisations artistiques et culturelles de la civilisation occidentale de la destruction de la guerre et du vol par les nazis.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Mar 31

12 min

Merci d'écouter True Story aussi régulièrement. Aujourd'hui on vous présente quelqu'un d'un peu inhabituel.Chaque jour de la semaine, Madame Meuf vous propose de suivre sa routine matinale: ouvrir un œil, allumer son smartphone. Et bam un nouveau problème.Grèves, Coronavirus, problème de mec, de boulot, l'angoisse des dimanches en famille.. Pas de panique, Madame Meuf vous prodigue ses conseils pour commencer chaque journée du bon pied. Enfin à peu de chose près...Pour binger tous les épisodes de Madame Meuf, c'est par ici : https://podcasts.ba-ba-bam.com/un-jour-un-probleme/  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Mar 29

2 min

Issu des quartiers nords de Marseille, il s’est fait connaître grâce à une simple vidéo de lui postée sur Twitter. Sur les images: un jeune de 14 ans interprétant dans les couloirs d’un hôpital quelques notes de piano empruntées à Chopin. Jouant du piano depuis à peine deux ans, il sort son premier album et devient le chouchou des médias. Son nom: Mourad Tsimpou. D’un hôpital marseillais au son stade vélodrome, découvrez sa True Story. Un enfant de la CastellaneMourad Tsimpou est né d’une famille modeste dans la cité Castellane à Marseille, l’un des quartiers populaires de la ville. C’est d’ailleurs dans ce quartier que Zidane a tapé dans ses premiers ballons. Son père était guitariste aux Comores, un archipel volcanique situé au large de la côte Est de l’Afrique. C’est un garçon timide et introverti. Mourad n’écoute pas spécialement de musique.9 février 2015À 9h30 des coups de feux ont retenti entre les tours de la Castellane. Une dizaine de personnes armées de fusils d’assaut ont tiré en rafale dans la cité des quartiers nords.Le lendemain, Marianne Suner, une artiste de l’association Vivier Opéra Cité, qui aide les jeunes artistes des quartiers nords de Marseille à faire entendre leur voix grâce à la création vocale, intervient dans une école de la cité, dans une classe de CM1. Tous les élèves restés pendant la fusillade des heures cachées sous les tables sont terrorisés et dévastés. Elle se rend compte qu’il leur sera impossible de travailler aujourd’hui. Elle sort alors son accordéon et commence à improviser.Un des élèves de CM1 s’assoit à côté d’elle et lui demande de continuer. Alors, il se met à chanter. C’est Mourad Tsimpou. Marianne est impressionnée et bouleversée par ce qu’elle entend. Elle va alors convaincre ses parents pour qu’il fasse un bout de chemin avec l’association...    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Mar 24

15 min

Bonjour, je m’appelle Andréa Brusque. Bienvenue dans True Story. La semaine dernière, je vous ai raconté le parcours et la passion de Francine Leca pour la chirurgie cardiaque. A la fin de l’épisode précédent, Francine recevait une lettre d’un papa Iranien appelant à l’aide pour son fils malade...Mécénat Chirurgie Cardiaque Après la lecture de cet appel à l’aide, Francine et son filleul se disent “on va créer une association et récolter des fonds pour soigner un certain nombre d’enfants du monde entier qui viennent frapper à notre porte”. En 1996, Francine Leca fonde l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Ainsi, avec une équipe de médecins, elle offre une seconde naissance à des petits patients qui ont une malformation du cœur, et venant du monde entier. Ces importantes malformations conduisent en général à une mort prématuré, ou du moins à une vie difficile.Francine nous explique "Ce sont des malformations congénitales, c’est-à-dire que l’enfant naît avec son cœur mal formé, et c’est beaucoup plus fréquent, je cite ce chiffre: 8 sur 1000 naissances dans le monde. Donc pas loin d’un enfant sur cent naît avec une malformation du cœur, plus ou moins grave bien sûr, mais avec une malformation. C’est plus fréquent qu’on ne l’imagine.”       La chirurgie nécessaire est difficile, elle demande une grande technologie et coûte très cher. Environ 12 000 euros de frais médicaux sont nécessaires pour un enfant. Une opération miracle de quelques heures leur change la vie. C’est pourquoi Francine veut en faire profiter le plus grand nombre. Surtout lorsqu’il s’agit d’enfants déshérités qui n’auraient sans eux jamais eu la possibilité ni les moyens de faire soigner leur cœur malade. Et selon elle, les enfants sont plus forts face à la maladie que les adultes. Grâce à la générosité des hôpitaux en France, Mécénat a pu obtenir des forfaits et des prix sur les opérations. L’association repose uniquement sur des dons d’entreprises et de particuliers. Francine a fait le choix de ne pas reposer sur les financements publics, car selon elle “l’Etat n’a pas les moyens de financer les opérations de tous les enfants de la terre”   Les enfants viennent de pays où les conditions d’hygiène ne sont pas réunies pour opérer en toute sécurité des malades gravement atteints, et dont l'espérance de vie est limitée. Ils ont soigné des enfants venant de 45 pays différents, principalement originaires d’Afrique noire. Certains viennent aussi d’Asie, d’Europe centrale ou des Caraïbes.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Mar 17

11 min

Première femme chirurgienne cardiaque en France, elle aime redonner une seconde vie à ses patients. Elle se spécialise dans la chirurgie des enfants. En 1996, elle créée une association pour permettre aux enfants du monde entier, victimes de malformations du cœur, de se faire opérer. Son nom: Francine Leca. A travers son énergie et son incroyable détermination, découvrez sa True Story. Une femme d'actionFrancine Leca née le 20 mai 1938 à Neuilly sur Seine d’une famille originaire de Corse, une terre à laquelle elle tient particulièrement. Ses parents l’ont toujours invité à faire ce qu’elle avait envie et l’ont toujours soutenu, peu importe ses choix. Leur relation est très forte et ils sont restés une famille soudée toute leur vie.Chahuteuse, Francine a été renvoyée de deux collèges différents. C’est une femme directe au verbe tranchant. Elle a la parole franche, la poignée de main ferme et une immense sensibilité planquée derrière une rugosité de façade. Elle n’aime pas vraiment parler d’elle et a toujours été plus à l’aise derrière une table de chirurgie que devant une machine à café à raconter sa vie. C’est une femme d’action plus que de parole, même si elle doit faire entendre sa voix pour son association. Ce qui est sûr, c’est que sa sincérité et son énergie se font ressentir dans ses discours.Francine n’aime ni le foot, ni la violence. Elle tient ça de son père qui l’emmenait pêcher en France et en Autriche dans des rivières magnifiques. “Vous imaginez qu’un poisson se trouve à un endroit précis, soit parce qu’il vient gober les mouches à la surface et que cela forme des petits ronds sur l’eau, soit parce que vous reconnaissez la structure de la rivière, les recoins propices. A ce moment-là, vous prenez votre canne à mouche, qui est comme le fouet de Zorro en beaucoup plus long, et vous allez délicatement poser, à vingt mètres s’il le faut, une petite mouche artificielle merveilleuse, choisie avec raffinement.”Rencontre avec la chirurgie cardiaque Francine a toujours aimé l’idée de soigner les gens. Elle entreprend des études de médecine. C’est lors de son premier service d’internat à l'hôpital Laennec à Paris, en rentrant pour la première fois dans une salle d’opération, qu’elle tombe amoureuse de la chirurgie cardiaque.“J’ai vu ce cœur s’arrêter, les chirurgiens ont réparé, et ensuite le cœur s’est remis à battre. De cet instant j’ai dit, c’est ça que je veux faire.”  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Mar 10

11 min

Bonjour, je m’appelle Andréa Brusque. Bienvenue dans True Story. La semaine dernière, je vous ai raconté l’explosion nucléaire de Tchernobyl et l’arrivée sur le terrain de Valery Legasov, pour tirer au clair la vérité sur l’accident. Un rapport qu’il dévoile en 1986 à Vienne devant l’Agence Internationale de l'Énergie Atomique, et dont les conséquences seront inattendues...La présentation du rapport En août 1986, Valery Legasov est invité à prendre la parole devant l’AIEA à Vienne pour présenter son rapport sur les causes de la catastrophe. L’audience dure 5 heures. Valery écrit dans son rapport “La négligence de la direction scientifique et des concepteurs était partout, sans qu’aucune attention ne soit accordée à l’état des instruments ou de l’équipement”Il parvient à la conclusion que l’explosion est due à des défauts de construction du réacteur, dont le personnel n’était pas au courant, et à une erreur humaine. En effet le personnel présent n’était pas bien formé pour la manipulation de l’équipement du réacteur et a entraîné son court-circuit. Conscients de la gravité de l’accident et de leur potentielle implication, bon nombre des opérateurs sont restés et ont sacrifié leur vie après l’accident pour essayer de réduire la dévastation.Valery est applaudi pour son engagement sur le terrain et son examen franc et détaillé, contrastant avec l’attitude de la majorité des acteurs du pouvoir au sein du gouvernement, qui ont jusque-là minimisé l’ampleur de la catastrophe.Le monde est maintenant au courant des réalités derrière l’accident et Legasov se fait connaître à l’étranger. Sa fille Inga déclare « Il a compris que son objectif principal n'était pas de justifier l'Union soviétique et de cacher certaines informations, mais au contraire de renseigner la communauté internationale sur les mesures à prendre dans de telles situations. »Le gouvernement russe est scandalisé et refuse de laisser croire que leurs systèmes auraient des défaillances. Les autorités et certains compatriotes scientifiques de Valery disent que le rapport révèle des informations classifiées. Ce à quoi Inga répond « Je pense que le problème n'était pas dans les données secrètes. Le rapport de l'AIEA a eu un impact considérable et est ensuite devenu instantanément très populaire... Cela a rendu certains de ses collègues jaloux. »  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Mar 3

14 min

Il est le physicien qui dirige la commission qui enquête sur l’explosion nucléaire de Tchernobyl. Partisan de la transparence alors que le gouvernement préfère minimiser la catastrophe aux yeux du public en leur cachant la réalité, c’est l’homme qui a découvert et dévoilé au public les vérités sur l’accident. Nombreux sont ceux qui le considère comme le seul personnage rationnel impliqué dans les retombées de la catastrophe. Pourtant, deux ans après l’accident, il met fin à ses jours de manière inattendue. Son nom: Valery Legasov. A travers son combat et ses découvertes, découvrez sa True Story.  Nombreux sont les mystères qui planent sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Pourquoi la centrale a-t-elle explosé ? Quelles en sont les conséquences directes sur les populations locales ? Quel en sera l’impact à long terme ? Doit-on craindre les autres centrales ? Après l’accident, un physicien enquête sur toutes ces questions. Et malgré les barrières du gouvernement, il cherche à dévoiler au monde les réalités sur l’accident nucléaire. Physicien de talentValery Legasov né le 1er septembre 1936 à Toula en RSFS de Russie. Excellent élève à la nature d’un leader, il entreprend ses études à l’Institut de chimie et de technologie Mendeleïev de Moscou. Il écrit une brillante thèse et reçoit une offre pour faire un doctorat à l’institut de l’énergie atomique de Kourtchatov. Mais Valery préfère attendre et travaille deux ans dans l’usine de chimie sibérienne de Tomsk pour se faire une expérience pratique avant de rejoindre l’institut. Làbas, il se fait vite un nom pour ses talents dans le domaine de la chimie des gaz rares, et reçoit de nombreuses récompenses d’Etat.Parmis les études qu’il mène dans le domaine de la chimie physique et des explosifs, Valery se penche sur les réacteurs RMBK-1000 et découvre qu’il serait nécessaire de trouver une nouvelle méthodologie de sécurité pour prévenir des catastrophes. Il propose de protéger les réacteurs nucléaires avec un bouclier de protection. Ses collègues refusent sa proposition. D’après lui “C'est ainsi que vit le jour une génération d'ingénieurs qui, certes, étaient qualifiés dans leur travail mais qui manquaient d'esprit critique envers les équipements et les systèmes garantissant leur sécurité... Le doute commença à s'installer dans mon esprit car il me semblait urgent d'innover, d'essayer de prendre de la distance et d'agir différemment.”Le 26 avril 1986, lors d’une conférence matinale à l’Institut Kurtchatov de l’énergie atomique, dont il est le directeur adjoint, Valery apprend qu’il y “a eu une sorte d’accident” à Tchernobyl, et qu’il est nommé à la commission spéciale du gouvernement pour gérer cette catastrophe.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Feb 25

13 min

Bonjour, je m’appelle Andréa Brusque. Bienvenue dans True Story. La semaine dernière, je vous ai raconté l’adolescence tragique et bouleversante dans les camps de concentration de Simone Veil. La jeune femme ne s’est pas arrêtée là et s’est lancée dans la vie politique de la France, pour faire grandir ses convictions.Porteuse du projet de loi sur l'IVGAprès ses études, en 1957, Simone se lance dans la politique et entre dans la magistrature. Elle est alors âgée de 30 ans. Elle devient haut fonctionnaire dans l’administration pénitentiaire et se bat pour améliorer le sort des détenus. En 1970, elle devient la première femme secrétaire générale du Conseil Supérieur de la magistrature. Cette ascension politique lui permet de devenir ministre de la Santé sous le gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing. C’est ce qui l’amène à être la porteuse au Parlement du projet de la loi sur l’intervention volontaire de grossesse qui dépénalise l’avortement. Jusque-là, avorter pour une raison non médicale était un délit, passible de prison.Son discours face aux députés est encore aujourd’hui l’un des plus emblématiques de la politique français26 novembre 1974, son discours face à l'AssembléeA cette époque, la droite est au pouvoir. Lors du débat à l’Assemblée, Simone Veil fait face à 64 orateurs. Une majorité sont des hommes. “ Pourquoi donc ne pas continuer à fermer les yeux ? Parce que la ­situation actuelle est mauvaise. Je dirais même qu'elle est déplorable et dramatique. Elle est mauvaise parce que la loi est ouvertement bafouée, pire même, ridiculisée. Lorsque l'écart entre les infractions commises et celles qui sont poursuivies est tel qu'il n'y a plus à proprement parler de répression, c'est le respect des citoyens pour la loi et donc l'autorité de l'État qui sont mis en cause. Lorsque les médecins, dans leurs cabinets, enfreignent la loi et le font connaître publiquement, lorsque les parquets, avant de poursuivre, sont invités à en référer dans chaque cas au ministère de la Justice, lorsque des services sociaux d'organismes publics fournissent à des femmes en détresse les renseignements susceptibles de faciliter une interruption de grossesse, lorsque, aux mêmes fins, sont organisés ouvertement et même par charter des voyages à l'étranger, alors je dis que nous sommes dans une situation de désordre et d'anarchie qui ne peut plus continuer. Mais, me direz-vous, pourquoi avoir laissé la situation se dégrader ainsi et pourquoi la tolérer ? Pourquoi ne pas faire respecter la loi ? Parce que si des médecins, si des personnels sociaux, si même un certain nombre de citoyens participent à ces actions illégales, c'est bien qu'ils s'y sentent contraints ; en opposition parfois avec leurs convictions personnelles, ils se trouvent confrontés à des situations de fait qu'ils ne peuvent ­méconnaître. Parce qu'en face d'une femme décidée à interrompre sa grossesse, ils savent qu'en refusant leur conseil et leur soutien ils la rejettent dans la solitude et l'angoisse d'un acte perpétré dans les pires conditions, qui risque de la laisser mutilée à jamais. Ils savent que la même femme, si elle a de l'argent, si elle sait s'informer, se rendra dans un pays voisin ou même en France dans certaines cliniques et pourra, sans encourir aucun risque ni ­aucune pénalité, mettre fin à sa grossesse. Et ces femmes, ce ne sont pas nécessairement les plus immorales ou les plus ­inconscientes. Elles sont 300 000 chaque année. Ce sont celles que nous côtoyons chaque jour et dont nous ignorons la plupart du temps la détresse et les drames. C'est à ce désordre qu'il faut mettre fin. C'est cette injustice qu'il convient de faire cesser".”  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Feb 18

15 min

Elle s’est battue pour sa vie et celle de toutes les femmes. Elle est l’une des figures politiques françaises les plus emblématiques et populaires. Après avoir vécu l'enfer à Auschwitz, elle devient la première femme à occuper certains postes politiques en France. Parmi ses combats gagnés: la légalisation de l’avortement en France. Son nom: Simone Veil. Au fil de ses épreuves et accomplissements, découvrez sa True Story. Tout le monde a déjà entendu parler de Simone Veil. Pourtant, connaissez-vous réellement son histoire? Retour sur son parcours tant inspirant qu’incroyable.Une adolescence bouleverséeSimone Jacob est née le 13 juillet 1927 à Nice, dans une famille juive non-religieuse, incroyablement cultivée et amoureuse de la France. Elle est la cadette de 4 enfants. La jeune fille entretient une relation fusionnelle avec sa maman Yvonne. Mais la Seconde Guerre mondiale va lui apporter une adolescence tragique.Après l’offensive allemande de 1940, André Jacob, le père de Simone, architecte, se voit retirer le droit d’exercer son métier. Le sud de la France sous occupation italienne représente un refuge pour les Juifs français.  9 septembre 1943La Gestapo arrive dans la région. La famille Jacob se disperse pour se cacher. En mars, Simone passe le bac. Les dates de l’examen ont été avancées de 3 mois par crainte d’un débarquement par la Méditerranée. Le lendemain, Simone, âgée de 17 ans est arrêtée par la Gestapo. Les SS retrouvent les traces de sa famille dans les jours qui suivent.  60 ans plus tard, elle revient sur sa déportation sur le plateau de “Culture et dépendances” sur France 3 “J’ai passé mon Bacho et j’avais une carte d’identité dont je pensais qu’elle était très sûre et je prenais le risque d’aller à la bibliothèque à Nice parce que je n’allais pas au lycée mais je travaillais à la bibliothèque, je sortais quelques fois avec des amis, et j’ai été arrêtée dans la rue par une équipe de la Gestapo […]”  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Feb 11

14 min

Il est l’homme qui a inspiré l’histoire de Robinson Crusoé. Ce marin écossais est Resté pendant quatre ans et quatre mois seul sur une île du Pacifique. Son nom: Alexandre Selkirk. Au fil de son aventure, découvrez sa True Story.Un marin turbulentAlexander Selkirk est né à Lower Largo en Ecosse en 1676. Il est le 7e et dernier garçon de John Selkirk, un tanneur. Alexandre est un garçon turbulent qui se montre vite sombre et violent. En 1695, alors agé de 19 ans, Alexandre quitte l’Ecosse. Suite à une affaire de “tenue indécente dans une église”, il décide de prendre la mer pour fuir sa communauté. Le jeune homme s’engage aux côtés du corsaire et célèbre explorateur William Dampier. Son seul but: gagner beaucoup d’argent.Replongeons-nous dans le contexte historique de l’époque A ce moment là, la puissance mondiale est l’Espagne. Les espagnols s’enrichissent des denrées en or de l’Amérique tout juste découverte.C’est pourquoi Dampier monte une expédition de deux navires, le Cinque Ports et le St Georges. L’expédition s’avère laborieuse et Alexandre, maintenant navigateur expérimenté est souvent à la tête des mutins à bord.Alexander le naufragéNous sommes en octobre. Más a Tierra, située à 650 km à l’ouest des côtes chiliennes est la plus grande île de l’archipel Juan Fernández. Un bateau débarque sur ses côtes.Il s’agit du Cinque Ports. Le capitaine est Thomas Stradling et Alexandre Selkirk le maître d’équipage.Le bateau est fortement endommagé. Il a survécu à plusieurs batailles face à l’empire espagnol. Les vers en rongent petit à petit la coque.Le capitaine décide de s’arrêter sur l’île pour faire le plein d’eau et de nourriture.Alexandre en profite pour essayer de faire entendre à Stradling qu’il est nécessaire de réparer le bateau. Le capitaine n’en a que faire et Alexandre refuse de remonter à bord. Il essaye de convaincre le reste de l'équipage d’en faire de même. Ces derniers refusent. Alexandre se retrouve seul au milieu du Pacifique. Il voit le navire repartir, près à sombrer.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Feb 4

13 min

Sans aucune expérience en alpinisme, il a gravi la plus haute montagne du monde par amour pour sa mère et pour casser les préjugés sur sa cité, et la rendre fière. Son nom: Nadir Dendoune. Au fil de son ascension, découvrez sa True Story. A la conquête du mondeNadir Dendoune est né le 7 octobre 1972 à Saint-Denis. Ses parents sont des immigrés algériens ne sachant ni lire ni écrire, et qui sont venus en France pour pouvoir offrir un avenir meilleur à leurs 8 enfants. Nadir a grandi dans la cité Maurice-Thorez. C’est un jeune athlétique qui a fait du sport toute sa vie, dont 15 ans d’athlétisme. Après sa formation, Nadir est devenu journaliste indépendant. Il a travaillé au Parisien et pour France 3.En 1993, il quitte la Seine-Saint-Denis direction l’Australie. Lors de cette expérience, lui qui était selon lui jusque-là une “caillera” des banlieues est enfin considéré comme un vrai français. Nadir décide de s’y installer, et y restera plus de 7 ans. Il obtient la nationalité australienne et devient, je cite, le premier “Australo-Beur”. Désormais, le jeune homme dispose de 3 passeports, l’un Français, l’autre algérien et le dernier australien.En 2001, il quitte l’Australie pour relier Sydney et Paris à vélo, pour la croix rouge. C’est lors de son passage à Katmandou au Népal, pendant son tour du monde que lui vient l’idée de gravir l’Everest. Là-bas, en voyant sa forme physique, un guide lui demande s’il pratique l’alpinisme. Il lui explique alors qu’il aurait sûrement les dispositions physiques pour. En 2003, le journaliste se rend à Bagdad pendant la guerre du Golfe. Là-bas, il va faire bouclier de son corps avec d’autres hommes pour protéger une usine de traitement d’eau. Les bombes y pleuvaient et l’homme a failli y rester. L’Everest, le projet d'une ascension tant sociale que sportiveC’est en 2008 que Nadir décide de passer à l’acte. Il se fait passer pour un alpiniste expérimenté et part gravir l’Everest pour l’amour de sa mère, chez qui il trouve sa détermination.Il veut être le premier gars des cités à respirer l’air sur le toit du monde. Nadir veut rendre fier sa cité en prouvant au monde qu’on peut être fils d’immigré, vivre dans un HLM et accomplir des exploits.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jan 28

23 min

Un enfant diagnostiqué à la naissance d'une paralysie cérébrale, est destiné à passer sa vie dans un état végétatif. Pourtant, ses parents l’élève comme une personne normale. A l’âge de 15 ans, Rick demande à son père de le pousser sur une course caritative. Depuis, le duo a participé à plus de 1000 courses. Leur nom: La Team Hoyt. En compagnie du binôme d’une force infatigable, découvrez leur True Story. Un diagnostique incertainDick Hoyt est né en 1940. C’est un homme, fort, déterminé, allant toujours au bout de ses objectifs. Ancien lieutenant-colonel de la Garde Nationale Américaine, Dick entretient sa forme en courant plusieurs fois par semaines sur deux petits km.L’homme devient père en 1962. Il entretient un lien très fort avec son fils et veut être un héros pour lui, qui va devenir sa plus grande source d’inspiration…“Il était beau et fort, il était allongé sur son ventre et je pensais qu’il faisait des pompes, mais en réalité il avait des spasmes ”.Rick Hoyt né en 1962 dans le Massachusetts. A sa naissance, son cordon ombilical trop tendu autour de son cou empêche l’oxygène de pénétrer dans son corps. Cet incident ne permet pas à son cerveau d’envoyer les bons messages à ses muscles. Rick est atteint d’une paralysie cérébrale qui le handicape fortement. Le diagnostique des médecins et sans appel: Rick est condamné à être un légume jusqu’à la fin de ses jours et il faudrait mieux le placer en institut spécialisé. Mais ses parents refusent. “On a dit non, on va le ramener à la maison et s’occuper de lui comme de n’importe quel enfant”. Les médecins n’arrivent pas à dire ce que Rick sera capable ou incapable de faire. Les Hoyt, une famille plus forte que le handicapPourtant, quand il fait un mouvement, Rick porte attention à tout ce qu’il y a autour de lui. Et plus il grandit, plus il est attentif. Quand on lui parle, le garçon regarde droit dans les yeux et on voit bien qu’il écoute et comprend. Ses parents font tout ce qu’ils ont l’habitude de faire avec leur fils. Ils l’emmène à la plage, ou le laisse jouer au hockey avec le fils des voisins.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jan 21

16 min

Après avoir séjourné en prison, un homme décide d’écrire son histoire. Mais il ajoute à son récit les aventures d’autres forçats. Le livre au grand succès fait scandale et encore aujourd’hui, nombre sont ceux qui cherchent à détruire l’image du Papillon. Son nom: Henri Charrière. A travers une polémique encore animée, découvrez sa True Story. Une jeunesse rebelle Henri Charrière né le 19 novembre 1906 à Saint-Etienne de Lugdarès, un petit village en Ardèche. Ses parents sont instituteurs et très appréciés par les habitants du village. Henri vit une enfance heureuse. C’est un garçon généreux, mais rebelle et turbulent. Lorsque son père part pour la guerre en 1914, il devient le chef de famille. Suite au décès de sa mère en 1917, le jeune garçon bouleversé devient agressif et querelleur. Lorsque son père rentre blessé de la guerre, il le met en pension dans la Drôme. Henri se bat avec un camarade qu’il blesse sérieusement, et pour éviter toute poursuite judiciaire, son père lui fait signer un contrat d’engagement dans la Marine Nationale. En 1925, le jeune homme s’engage pour trois ans. Dans un régiment disciplinaire à Calvi en Corse, il se fait tatouer un papillon sur le torse, qui lui vaudra son surnom. Henri est réformé de la marine en 1927 après s’être sciemment mutilé le pouce de la main gauche. Il retourne en Ardèche où il travaille de-ci de-là et joue au rugby. Finalement, il part peu de temps après s’installer à Paris avec Georgette. Il y vit de petite délinquance.  Retour en 1930Nous sommes Place de Clichy le 26 mars. Il est 3h30 du matin. Deux hommes arrêtent un taxi. Le premier aide le second à monter, et indique “Clichy Tabac” au chauffeur. Là, ils retrouvent deux femmes qui montent dans le taxi direction l’hôpital Lariboissière. Pendant le trajet, le chauffeur se rend compte que l’homme à l’arrière de son taxis est sérieusement blessé au niveau de l’abdomen. Il décide alors d’alerter la police. Le blessé, Roland Legrand est un charcutier officieusement souteneur. Il vient de recevoir une balle dans le ventre. A l’hôpital, les médecins ne parviennent pas à le sauver et Roland décède le 27 mars à 0h10. Juste avant de s’éteindre, il dévoile à la police le nom du tireur: Papillon Roger. Le 7 avril, Papillon Pouce-Coupé, ou plutôt Henri Charrière, est arrêté. Il est conduit en justice. Le 28 octobre 1931, il est condamné aux travaux forcés à perpétuité en Guyane. Henri niera toujours les faits.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jan 14

14 min

Un petit garçon péruvien a créé une banque écologique destinée aux enfants. A 14 ans, il est le plus jeune banquier du monde. Son nom: José Adolfo. De ses premières idées à l’aboutissement de son projet, découvrez sa True Story. Un enfant aux grandes convictions José Adolfo est né le 6 décembre 2004 à Arequipa, au Pérou. Il est le benjamin d’une fratrie de trois enfants. Son père est ingénieur statisticien et sa mère secrétaire. José est un petit garçon plein de vie et de conviction, il aime lire, écouter de la musique et chanter . José arbore un visage rond et angélique, de grands yeux marron. Pour accompagner son regard doux, il peigne soigneusement ses cheveux noirs. Il est toujours très souriant et poli et donne l’image d’un garçon sûr de lui, à la poignée de main franche. Les parents de José le laissent dès son plus jeune âge exprimer son opinion au sujet de la politique, de la société et de l’environnement. Le petit garçon se forge très vite sa propre vision de son pays et du monde. Il regrette que l’Etat ne lui accorde aucune aide et ne s’investisse pas plus sur le sujet environnemental. “Tout le monde sait le mal qu'on fait à l'environnement. La Terre a besoin d'être protégée, mais les gens n'agissent pas. Ils jettent un truc dans la rue en se disant : 'qu'est-ce que ça change après tout ?' Il y a un vrai travail de sensibilisation à faire. Au même titre que plusieurs entreprises polluantes, on a tous une grande part de responsabilité"Entre pauvreté et écologie José est exaspéré par ses amis. Au lieu, de dépenser leur argent de poche pour leur repas, ils le gaspillent en friandises et jouets. Il aimerait les aider à mieux gérer leurs sous. Par ailleurs, il remarque que beaucoup d’enfants de sa ville natale ne peuvent aller à l’école et se retrouvent à travailler ou à mendier dans la rue… A sept ans, José tire trois conclusions: le Pérou a beaucoup de chemin à faire en matière d’environnement, trop d’enfants souffrent de la pauvreté, et ses amis dilapident leur argent.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Jan 7

10 min

Elle a été pendant des années usurpée par son mari qui prétendait au public être l’auteur des toiles. Son nom: Margaret Keane. A travers le mensonge dans lequel elle s’est retrouvée prise au piège, découvrez sa True story. Un style très personnel Margaret D. H. Keane née Peggy Doris Hawkins en 1927 à Nashville, dans l’état du Tennessee. C’est une jeune fille gentille, douce, timide et un peu naïve. Margaret se met à dessiner dès son plus jeune âge et se passionne très vite pour la peinture. A 10 ans, elle commence à prendre des cours dans sa ville natale et réalise sa première peinture à l’huile. Avec ses pinceaux, elle représente deux petites filles, l’une qui pleure et l’autre qui rit. Elle offrira cette première toile à sa grand-mère. A l’âge de 18 ans, Margaret part étudier au Traphagen School of Design de New York. La jeune artiste commence à trouver son identité en terme de peinture, et se met à faire des portraits d’enfants avec des yeux étrangement grands, arborant un drôle d’air triste. La jeune fille a en fait subi à 2 ans une opération qui a endommagé sévèrement son tympan. Suite à ça, elle entend mal et s’est mise à tout observer et a appris à regarder les gens dans les yeux pour mieux les comprendre. Elle explique “Les enfants ont de grands yeux. Quand je fais un portrait, les yeux sont la partie la plus expressive du visage. Et ils sont devenus de plus en plus grands.” Les yeux sont pour elle le reflet de l’âme et ceux qu’elle peint sont en réalité le reflet de ses propres émotions.  Retour dans les années 50Nous sommes en Californie. Margaret a 26 ans. Elle prend la décision inhabituelle pour l’époque et plutôt mal vue de quitter son mari, un physicien qui l’étouffe. Margaret prend la route direction San Francisco avec sa fille Jane, alors âgée de 5 ans, et ses tableaux. La jeune artiste essaye de vivre de sa passion: la peinture, et expose ses portraits, appelés “Big Eyes” dans un marché d’art franciscanais. Sur le marché, un autre exposant repère les toiles de Margaret et aborde la jeune femme. L’homme, Walter, âgé de 12 ans de plus que Margaret, a l’air sensible et mielleux. Il se présente à Margaret comme un agent immobilier prospère et peintre du dimanche. Il peint des paysages de Paris, où il aurait voyagé pendant une semaine. La jeune femme tombe vite sous le charme de ce beau parleur...  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Dec 2019

16 min

Dans le Londres des années 60, un lionceau est adopté par deux étudiants australiens. De cette rencontre, va naître une incroyable histoire d’amitié entre deux hommes et un animal sauvage aussi adorable qu’attachant. Son nom: Christian. D'un entrepôt londonien, à la savane africaine, découvrez sa True Story. Christian est né en 1969 en captivité dans un zoo. En novembre, le lionceau est proposé à la vente dans les entrepôts Harrods, qui possèdent un rayon zoo. Swinging SixtiesDans le Londres des années 60, il n’est pas rare de croiser un léopard ou autre animal sauvage tenu en laisse dans la rue. Posséder un animal exotique est à la mode et parfaitement légal. La loi limitant la possession d’espèces menacées n’entrera en vigueur qu’en 1976…  Cet apogée de la culture londonienne, capitale de mode et de musique, attire beaucoup les jeunes du monde entier. Dans la culture australienne, la vie londonienne est un passage obligé pour les étudiants. C’est ce qui a entraîné les deux amis universitaires australiens John Rendall et Anthony “Ace” Bourke, à venir s’y installer. Les deux amis sont engagés comme vendeurs dans un magasin de meubles et vivent dans l'appartement juste au-dessus. Le nom de ce magasin: Sophiscat, ce qui signifierait “connaissant le chat”. Peut-être un signe du destin… Retour en 1969Nous sommes en automne. John et Ace font leurs courses chez Harrods. En divaguant dans l'entrepôt, ils arrivent au rayon zoo. Là, ils tombent nez à nez avec deux sublimes lionceaux. Ils tombent rapidement sous le charme de l'un d'entre eux et se décident à l'acheter. John se pose beaucoup de questions et se renseigne sur ce qui sera le mieux pour le lionceau. Avec Ace, ils passent un entretien chez Harrods pour être sûr que le lion soit entre de bonnes-mains. Les deux hommes repartent avec leur nouvel ami, qu’ils baptisent Christian.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Dec 2019

24 min

Un homme de 31 ans réalise une performance jamais égalée dans le monde de l’escalade. Le 3 juin 2017, il grimpe en solo intégral, c’est-à-dire à main nues, sans aucune attache de sécurité, El Capitan, une formation rocheuse de 900 mètres bien connue dans le milieu. Cette ascension durera 3 heures et 56 minutes. Son nom: Alex Honnold. Au fil de ses entraînements et exploits, découvrez sa True Story.Un enfant solitaireAlex Honnold est né le 17 août 1985 à Sacramento en Californie. C’est un petit garçon timide, qui semble un peu sombre et mélancolique. Alex lui-même ne ce défini pas comme un “mec cool”. C’est sûrement son éducation, qui lui a en partie forgé ce caractère.Alex étudie dans un lycée faisant partie d’un baccalauréat international, et tous ses camarades sont un peu des intellos solitaires. Enfant, Alex aime jouer aux légos et sur son ordinateur. Il a peu de hobbies et passions. Alex n’aime pas tellement les fêtes traditionnelles comme Halloween: "Je m’amuse quand je veux, je déteste qu’on me dise quand il faut s’amuser”.Pour ce qui est de son alimentation, Alex est un jeune difficile. Il commence à manger des légumes à 20 ans et ne mange plus du tout de viande depuis 3 ans, pour des raisons écologiques et éthiques. Un désir de performance naissant Alex n’a jamais vraiment ressenti l’amour de ses parents. Sa famille était très pudique sur le sujet. Son père était plutôt silencieux et renfermé. Ses parents ont fini par divorcer et son père est décédé alors qu’Alex était âgé de 19 ans. Suite à cet événement, je jeune homme arrête ses études pour vivre uniquement pour sa passion, l’escalade. Alex veut rendre fier ses parents en repoussant ses limites. Il est né avec le désir de performer et d’être le premier à faire quelque chose dans l’histoire...  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Dec 2019

18 min

En 1925, quelques années après l’exposition universelle, la Tour Eiffel est mal aimée et oblige la ville de Paris à payer de gros coûts de rénovation. Un homme va profiter de l’occasion pour monter l’une des plus grandes arnaques de la capitale française en mettant en vente la dame de fer… Son nom: Victor Lustig. En vous replongeant dans le Paris des années folles, découvrez sa True Story.Un jeune homme talentueux Victor Lustig est né dans une famille aisée en 1890 dans l’actuelle République Tchèque. C’est un jeune garçon déjà charismatique qui a un grand talent pour les langues. Il présente bien, et parle très bien. Il étudie au collège de Dresde en Allemagne et ses parents, très confiants, le destine à un avenir de grand avocat. Mais Victor a une personnalité aventureuse et à peine ses études terminées, c’est sur le banc des accusés qu’il se retrouvera, pour un petit délit. Escroc hors pair En 1909, le jeune homme se rend à Paris. Victor, qui dispose d’un talent particulier pour observer les gens, leurs manières, leurs habitudes et leurs faiblesses, décide d’embarquer dans des paquebots de croisière transatlantiques. À bord, il s’amuse à copier les langages et manières élégantes des riches passagers. Victor Lustig se rend vite compte que la meilleure manière de gagner de l’argent et de prendre celui des autres… C’est alors que sur les bateaux, il apprend les ficelles du parfait escroc. À 20 ans, Victor Lustig devient un as de l’arnaque et commence à récolter de bonnes sommes d’argent… Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il débarque en Amérique où il va prendre la peau d’un faux baron et gruger les banques. Victor est fin psychologue, intelligent et surtout bluffeur de première. L’escroc réussit très rapidement à ratisser des dizaines de milliers de dollars… Victor Lustig finit par rentrer en Europe, car il veut profiter du Paris des années folles. L’homme loge chez son ami Dapper Dan et se fait plaisir en s’accordant toutes les folies parisiennes. Victor dilapide vite tout son magot et cherche un moyen de se refaire…   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Dec 2019

11 min

Elle est la gymnaste la plus titrée de tous les temps. Pourtant, elle a fait face durant son enfance à de sombres épreuves. Son nom: Simone Biles. Au fil de ses prouesses et confessions, découvrez sa True Story. 1m42. 49 kg. 30 médailles. 19 titres mondiaux. 4 titres olympiques.Simone Biles, pas très grande par sa taille mais immense par sa force, dispose d’une puissance absolue. Une championne toutes catégories Dès son arrivée dans la compétition à grande échelle en 2013, Simone Biles fait des prouesses aux mondiaux de gymnastique en ramenant deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze. Depuis, la gymnaste enchaîne les performances inégalées en poutre, saut de cheval et sol. Les années suivantes, aux championnats mondiaux, elle ramène en tout 14 médailles d’or, deux médailles d’argent et une de bronze.En parallèle, Simone Biles accompli l’exploit aux jeux olympiques de Rio en 2016. Elle finit première au sol, au saut de cheval et au concours général individuel.La gymnaste la plus titrée de tous les temps En octobre 2019, Simone Biles devient à 22 ans la gymnaste la plus titrée de l’histoire du sport, hommes et femmes confondus. C’est lors de la finale des mondiaux en poutre que Simone Biles dépasse le record de médailles jusque là détenu par le Biélorusse Vitali Scherbo. Ce sera d’ailleurs lors de cette même compétition que la gymnaste réalisera au sol une figure incroyable et jamais vue qui porte maintenant son nom, “The Biles I”. Pourtant la vie de Simone Biles n’a pas toujours été faite d’or et de body à paillettes...  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Dec 2019

9 min

Incompris et rejeté par les professionnels de l’industrie cinématographique hollywoodienne, un homme se lance dans la création de son propre film. Il écrit, produit, joue et réalise The Room, le pire film de l’histoire. Son nom: Tommy Wiseau. Découvrez sa True Story. Tommy Wiseau et ses mystères 12 juin 2002, clap de début pour le tournage de The Room. Sur le plateau, un homme attire particulièrement l’attention. Il est grand, les cheveux longs noirs, et la peau très pâle. L’homme aux allures mi-vampiriques mi-sorcier s’appelle Tommy Wiseau. Il est scénariste, producteur, réalisateur et acteur principal de son premier film The Room. Flashback sur l’histoire de cette personnalité mystérieuse qui fascine encore aujourd’hui les cinéphiles. Quel âge avez-vous ? Où avez-vous grandi ? D’où vous vient cet accent d’Europe de l’est ? Tommy Wiseau ne répondra jamais à ces questions, même quand elle viennent de son meilleur ami et compagnon de route Greg Sestero. L’homme souhaite garder la confidence sur son passé. Il ne supporte pas qu’on lui demande ces informations et s'énerve dès que le sujet est abordé. Quand il est interviewé par des journalistes, Tommy s’attarde à parler du mythe qui s’est construit autour de lui. Il s’auto-persuade d’une jeunesse éternelle et se voue à un culte de lui même. Dans son luxueux appartement, des photos et posters de lui même sont exposés aux murs. Ses débuts dans la comédieEntre ses cours de théâtre, Tommy n’hésite pas à se donner en spectacle en public. Dans un bar, il s’adonne un jour à rejouer une scène de Shakespeare sans se soucier du regard des autres. Cette extravagance et spontanéité fascinent le jeune Greg Sestero, qu’il rencontre lors d’un cours de théâtre. Greg se décide à aller vers Tommy et les deux hommes se lient d’une amitié presque fusionnelle. Le soir de leur rencontre, Tommy propose à Greg de se rendre sur le lieu de l’accident qui a tué James Dean, 500 km plus loin. La légende Dean inspirera toujours les deux hommes...  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Nov 2019

17 min

C’est l’une des plus grandes supercheries de l’histoire de l’art. Un couple allemand au look hippie chic, fait croire qu’il aurait hérité d’une collection de toiles d’artistes renommés, jusque là disparues. Lui, peint des œuvres “à la façon de”, et elle, s’occupe de leur vente. Leurs noms: Wolfgang et Hélène Beltracchi. Découvrez leur True Story.Jeunesse et influences Wolfgang Beltracchi naît en Allemagne en 1951 sous le nom de Fischer. Le jeune garçon baigne dès l’enfance dans le milieu de l’art. Son père est peintre d’églises et restaure des oeuvres d’art. A l’âge de 17 ans, le jeune garçon turbulent est expulsé de l’école ordinaire et se lance dans des études d’art. En 1973, Wolfgang laisse tomber son école pour mener une vie nomade en Europe et Afrique du Nord en adoptant l’esprit du mouvement hippie. Il avouera plus tard avoir régulièrement consommé des drogues hallucinogènes.En 1992, Wolfgang Fischer rencontre Hélène Beltracchi. Ils se marient en 1993 et Wolfgang prend le patronyme de sa femme.Wolfgang et ses reproductions de peinturesWolfgang commence très jeune à reproduire des artistes. Il débute en intégrant aux paysages de peintres du dimanche des silhouettes façon Bruegel, pour leur donner de la valeur. A 14 ans, il se lance le défi de reproduire La mère et l’enfant de Pablo Picasso et impressionne son père. Le premier tableau qu’il peint intégralement et met en vente est une oeuvre originale d’Hendrick Avercamp. Cette reproduction lui rapporte 2500€.Ecoutez la suite...  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Nov 2019

10 min

C’est une première dans la communauté geek. Un gamer réunit un groupe d’influenceurs web et leur communauté autour d’un événement. Ensemble, ils récoltent 3.5 millions d’euros au profit de l’Institut Pasteur. Son pseudonyme: ZeratoR. Découvrez sa True story.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Nov 2019

17 min

Pendant 5 ans, un strasbourgeois s’est lancé le défi de partir à la découverte du monde sans dépenser un seul centime en transports. Son nom: Ludovic Hubler. A travers ses récits, découvrez sa True Story.Vous pouvez continuer à découvrir ses histoires au fil de ses rencontres et découvertes sur son blog https://www.ludovichubler.com/Et si vous êtes vous aussi sensible à la cause humanitaire et voulez en savoir plus sur son ONG Travel With a Mission, c'est par ici: https://www.travelwithamission.org/  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Nov 2019

17 min

Un agent de la CIA trahi son pays et fournit des informations confidentielles aux Russes. Quelques années plus tard, en prison, il propose à son fils de reprendre le flambeau et de récupérer l’argent que les vieux amis russes ont promis. Harold James et Nathan Nicholson forment un duo d’agent double un peu spécial. Découvrez leur True story.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Oct 2019

10 min

Cookie policy

We and our partners use cookies to personalize your experience, to show you ads based on your interests, and for measurement and analytics purposes. By using our website and our services, you agree to our use of cookies as described in our Cookie Policy.