Seth Gueko

Popular

  1. 1.
    2:300:30
  2. 2.
    Dans le tiex - Stos
    2:560:30
  3. 3.
    Titi parisien - Remix - Oxmo Puccino, Nekfeu
    4:410:30
  4. 4.
    Patate de forain - Sefyu
    4:140:30
  5. 5.
    Trop parler peut tuer - Stos
    3:140:30
Seth Gueko c’est d’abord une présence, une masse. Un colosse barbu couvert de tatouages, au crâne rasé orné d’une tête de mort.
Le professeur Punchline cultive un physique et un mental de guerrier, sauvages et inquiétants, à la Raghnar Lobrock, le héros de la série Vikings, qu’il cite à plusieurs reprises tout au long de son puissant nouvel album. DESTROY, son dernier opus, clin d’œil hommage à Johnny Hallyday et à son autobiographie, est un disque survitaminé, hyper sexué, violent, trempé dans l’encre d’un huitième degré jouissif, insolent, provocateur, bandant, au hardcore réjouissant…
Pour la première fois depuis plus de dix ans, celui qui se surnomme le « Cannibal Lover » se dévoile comme jamais, façon Seth raconte Gueko, mais à sa manière, en alchimiste des mots, en dynamiteur de la grammaire, en expert jongleur des rimes. Surtout, à travers ses chansons les plus radicales, nous devinons que cette montagne encrée (ancrée) est un vrai bon mec, un barlou au cœur tendre qui vibre à donf pour sa famille et ses véritables potes. Tout au long des vingt titres, de Destroy, (« J’suis devenu un putain d’animal féroce ») à Les 5 doigts de la main (avec Kool Shen), il partage son expérience de la cruelle école de la rue : Les super héros c’est les pompiers, non c’est pas les Marvels, une phrase du titre Sur le cœur, cruellement d’actualité.

383,744

Monthly Listeners

209,171

Followers

Where people listen

Albums

Singles

Discovered On

Listen to Seth Gueko now.

Listen to Seth Gueko in full in the Spotify app